Économie | Les autoroutes françaises augmenteront en février 2018
Économie

Les autoroutes françaises augmenteront en février 2018

Sybille De-la-rocque Publié par Sybille De-la-rocque - le 20 nov. 2017
Autoroute

Les autoroutes françaises devraient coûter plus cher à partir de février 2018. Des augmentations tarifaires s’appliqueront, suivant l’inflation, et pourraient réserver des surprises aux automobilistes.

Jusqu’à plus de 2 % d’augmentation pour certaines autoroutes

Comme chaque année, le tarif des péages des autoroutes françaises devrait augmenter et si 2018 ne fait pas exception, les augmentations annoncées sont sensiblement plus importantes qu’en 2016 et en 2017. Ces hausses, révélées par le Journal du Dimanche, qui ne concerneront pas tous les tronçons de la même manière, devraient être comprises entre 1,03 % et 2,04 %.

Selon l’hebdomadaire, ces augmentations interviendront le 1er février 2018. Les plus importantes seront appliquées par les sociétés de gestion Eiffage, APRR et Area qui appliqueront des hausses de 2,04 %. D’autres, comme ATMB et SFTRF, ajusteront les tarifs de leurs péages en fonction de l’inflation, soit un peu plus de 1 %.

L’autoroute la plus chère de France est en région parisienne

Toutes ces sociétés de gestion n’harmonisent pas leurs tarifs et d’une autoroute à l’autre, les prix des péages ne seront pas les mêmes. Selon le classement 2017 des axes les moins chers et les plus coûteux, réalisé par le magazine Auto-moto, c’est l’autoroute A68, qui est aujourd’hui la moins chère de France. Elle relie Toulouse à Albi et ne coûte que 2,46 centimes par kilomètre. Juste derrière, l’A75 qui relie Clermont-Ferrand à Béziers coûte 3,01 centimes par kilomètre aux utilisateurs qui l’empruntent.

En dernière position de ce classement, l’autoroute A14, empruntée par les Franciliens de Courbevoie à Orgeval, affiche un tarif de 51,88 centimes par km. Elle devance, de très loin, la A49, qui relie Bourg-de-Péage à Voreppe, près de Grenoble, pour 16,33 centimes par kilomètre.