Retour X
Économie | Impôt sur le revenu : une proposition pour faire payer l'ensemble des Français
Économie

Impôt sur le revenu : une proposition pour faire payer l'ensemble des Français

Proposé par Sybille De-la-rocque - le 25 févr. 2019

Et si tous les Français payaient l’impôt sur le revenu ? Cette idée de la ministre de la Cohésion des territoires, qui vise à recréer un lien entre le citoyen et l’impôt, suscite déjà de vifs débats.

Seuls 43% des Français payent l’impôt sur le revenu

Aujourd’hui en France, moins d’un foyer sur deux (43%) est assujetti à l’impôt sur le revenu. Pour bon nombre de citoyens et de politiques, cette situation dresse un lourd constat d’inégalité dans la société, contre lequel il faut lutter. Et c’est à cette mission que s’est attelée la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault qui, dans le cadre du Grand débat national, a suggéré que chaque Français soit concerné, à sa mesure, par l’impôt sur le revenu.

« Le rapport à l’impôt s’est effiloché avec le temps. Or, il pose une question essentielle : celui du lien de chaque citoyen avec le bien commun, avec la nation », a-t-elle ainsi déclaré dans un entretien au Journal du Dimanche. « Chacun pourrait contribuer à la hauteur de ses moyens, même de manière très symbolique, pour recréer le lien entre citoyen et impôt. Tout le monde devrait payer l’impôt sur le revenu. Y compris les plus modestes, même un euro. Notre système fiscal est surconcentré sur les classes moyennes, qui n’ont pas à porter sur leurs épaules les efforts de tous ».

L’impôt universel : une mesure inutile ?

Selon le projet de la ministre, Bercy pourrait donc imaginer de nouvelles tranches d’imposition, en plus de celles déjà existantes (0%, 14%, 30%, 41% et 45%). Les très hauts revenus pourraient également être davantage taxés. Le Premier ministre s’est dit prêt à réfléchir à cette idée, bien qu’il estime que, dans les faits, tous les Français sont concernés par l’impôt puisqu’ils sont, notamment, assujettis à la TVA.

Demeure également la question de la réelle utilité de cette mesure si elle était mise en œuvre. Le JDD s’est ainsi prêté à un calcul en imaginant ce que rapporterait une telle loi et le résultat est assez anecdotique puisque l’impôt universel représenterait environ 800 millions d’euros, soit une infime part des 975,3 milliards d’euros qu’ont rapporté les prélèvements obligatoires en 2015, selon des chiffres du Figaro.

À lire aussi Petit guide pour déclarer facilement ses impôts sur le revenu