Retour X
Économie | Quand aura lieu la généralisation du tiers payant ?
Économie

Quand aura lieu la généralisation du tiers payant ?

Proposé par Perrine Derobien - le 23 oct. 2017
© © Shutterstock

Ce dimanche 22 octobre, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s’est exprimée dans l’émission « Grand Jury ». Elle a notamment abordé la question de la généralisation du tiers payant. Explications.

Génaralisation du tiers payant : « une question d’équité »

Le tiers payant pour tous était une mesure phare du quinquennat de François Hollande portée par la ministre de la Santé de l’époque, Marisol Touraine, dans le cadre de la Stratégie nationale de santé qui devait être mise en place le 1er décembre 2017. Censé permettre aux patients de ne pas avancer la part de la Sécurité sociale, il ne fait pourtant pas l’unanimité, notamment du côté des médecins qui estiment que ce dispositif les forcerait à faire de la paperasse au détriment des consultations.

Visiblement, le tiers payant pour tous est compliqué à mettre en œuvre. En effet, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, avait effectué un « rétropédalage » en expliquant que le tiers payant serait facultatif. « Mon objectif serait d'éviter l'obligation de tiers payant généralisé. J'ai horreur des obligations », avait-elle déclaré. Avant de revenir sur sa décision, estimant qu’il s’agissait d’« une question d'équité et d'accès aux soins puisque beaucoup de Français renoncent à se faire soigner parce qu'ils ne veulent pas avancer l'argent chez un médecin ».

Un « problème d’informatique »

À un mois et demi de la date de la mise en place du tiers payant, où en sommes-nous aujourd’hui ? Il semblerait que le dispositif soit repoussé en raison d’un  « problème d’informatique ». « Techniquement, le tiers payant généralisé n'est pas faisable au 1er décembre », a confié Agnès Buzyn, invitée du Grand Jury le 22 octobre 2017.

Le flou est donc encore total, aucune date précise n’a été donnée par la ministre de la Santé. Par ailleurs, le gouvernement s’est aussi fixé pour objectif la réduction du trou de la Sécu avec le projet de Loi de financement 2018 de la Sécurité sociale (PLFSS) qui doit être soumis à l'Assemblée nationale le mardi 24 octobre.

Lire aussi : Qui va reboucher le trou de la Sécu ?