Économie | Tabac : une hausse des prix saluée par les Français
Économie

Tabac : une hausse des prix saluée par les Français

Marine Tertrais Publié par Marine Tertrais - le 17 oct. 2017
Le paquet de cigarettes coûtera 10 € d'ici trois ans.

Selon un sondage Odoxa pour Les Echos et Radio Classique, plus de six Français sur dix approuvent l’augmentation du prix du tabac.

Les Français pensent que ces hausses de prix seront inefficaces

Fumer va devenir un luxe. Les prix des paquets de cigarettes ne cessent d’augmenter et devraient atteindre les 10 € en 2020. Mais que pensent les Français de ces augmentations de prix ? Selon un sondage Odoxa pour Les Echos et Radio Classique, 61 % des Français se disent favorables à l’augmentation du prix du tabac, inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018.

Mais ce n’est pas pour autant que les Français pensent que cette politique va conduire les fumeurs à arrêter de fumer : 65 % des personnes interrogées estiment en effet que la hausse des prix ne sera pas efficace pour réduire la consommation de tabac. Mais alors comment feront-ils pour faire face à ces augmentations drastiques ? Pour 91 % des sondés, les fumeurs iront acheter leur tabac à l'étranger.

Deux tiers des Français ne fument pas

Mais les Français ne veulent pas croire que ces augmentations ont un unique objectif de santé publique. 72 % des personnes interrogées estiment en effet que ces hausses ont été mises en place pour permettre à l'État d'accroître ses recettes, puisque 80 % du prix du paquet est constitué de taxes. Et ils sont également très nombreux à trouver cette mesure injuste socialement, puisque la moitié des chômeurs sont fumeurs.

Selon Gaël Sliman, le président d'Odoxa, ces résultats ne sont pas étonnants, dans la mesure où les deux tiers des Français ne fument pas. Maintenant, si on demande aux fumeurs ce qu’ils pensent de ces augmentations de prix, les réponses sont bien différentes. « Huit fumeurs sur dix sont contre la hausse des prix », détaille Gaël Sliman. Ils sont par ailleurs 88 % à dire que ces augmentations risquent de développer la contrebande.

À lire aussi : Les ventes de cigarettes ont augmenté de 9,2 % malgré le paquet neutre