Retour X
Économie | Conseils pour réaliser des économies lorsque l’on fait ses courses
Économie

Conseils pour réaliser des économies lorsque l’on fait ses courses

Proposé par Pauline Picquette - le 20 mai 2020

L’alimentation ? L’une des parts du budget la plus importante de chaque foyer, qui peut vite monter, monter, monter... pour atteindre des sommes records. Dépenser moins pour consommer mieux, est-ce possible ? Bien évidemment ! Nous allons vous aider à devenir un consommateur rusé et à faire, par la même occasion, de jolies économies, dont il serait dommage de passer à côté ! 

Fixez-vous un budget à - absolument - respecter 

Se fixer un budget. Cela peut vous paraître évident, mais nous avons remarqué que ce n’était pas toujours respecté dans les habitudes de consommation des Français... et pas aussi simple que cela à appliquer ! Pourtant, il s’agit là d’une technique très efficace pour réaliser des économies. 

Notre astuce ? On calcule son budget « alimentation » mensuel, puis on se crée une petite enveloppe dans laquelle on viendra piocher au moment de faire les courses. 

Les règles : 

  • Pas de rallonge à ce budget fixé au préalable. Votre enveloppe est vide ? Et bien, vous ne devriez plus dépenser ! Pensez à une bonne répartition au fil des semaines.
  • Lors du calcul de votre budget, prévoyez « large » et laissez-vous une marge de manoeuvre pour ne pas être découragé(e). Prenons l’exemple du sport : il n’est pas idéal de se fixer des objectifs trop durs dès le début, au risque d’abandonner rapidement. Pour apprendre à faire des économies, c’est exactement la même chose ! Et vous vous en apercevrez vite, vos bons efforts seront vite récompensés ! 

Liste de courses et menus : soyez plus organisé(e) 

Comme pour tout, l’organisation est bien évidemment l’une des clés de réussite, lorsque l’on souhaite avoir plus de contrôle. Lorsqu’il s’agit des courses, nous pensons bien évidemment à la fameuse liste de courses et aux menus qui y sont associés, en regardant ce qu’il nous reste dans les placards et dans le frigo. Cela vous aidera à ne pas : 

  • Tomber dans les pièges de ces grands lieux d’hyper-consommation et se laisser tenter par ce « nouveau produit qui a l’air super sympa » ou « l’offre spéciale de ce produit... que je ne consomme même pas, et qui périra au fond de mon placard ! ».
  • Vous rendre compte en plein milieu de semaine qu’il vous manque quelques ingrédients pour réaliser votre recette... Résultat ? On les achète à la dernière minute dans un petit commerce - beaucoup plus chers, ou on se rabat sur l’achat d’un plat préparé - voire la livraison à domicile... Budget explosé ! 
  • Ne pas acheter des produits que vous avez déjà : oust les achats superflus et la flânerie dans ces temples de la tentation : allez à l’essentiel  !

Devenez un consommateur averti

Non, vous ne tomberez plus dans les pièges que vous tendent les grands de la distribution, ô grands rois du marketing : 

  • Produits en tête de gondoles, articles situés en plein milieu du rayon (juste à votre hauteur) : on dit NON ! On fait désormais l’effort de s’accroupir ou de lever légèrement les yeux pour comparer et regarder les autres produits (très généralement moins chers et ayant un meilleur rapport qualité-prix). Pourquoi sont-ils plus « difficiles » d’accéder ? Et bien parce que les supermarchés font moins de marge sur ces derniers ! On évite donc les zones dites « rouges » dans le jargon qui vous feront craquer... et dépenser plus.
  • On dit désormais OUI aux circuits-courts. Vive le local ! Si vous le pouvez, privilégiez le marché et les petits producteurs pour les fruits et légumes (toujours de saison), le boucher pour la viande, la boulangerie pour le pain et les viennoiseries,... Une façon de consommer de façon responsable, qui vous fera gagner en qualité également.
  • Achetez en gros, oui ! Mais choisissez bien. Nous pensons bien évidemment à des produits utiles, mais également non-périssables ou que vous pourrez bien conserver.

Dernière astuce de la semaine ? Partez en virée « courses » le ventre plein ! Une étude scientifique américaine a, en effet, démontré que faire ses courses à jeûn poussait à l’achat de produits gras/sucrés...