Retour X
Maison | Comment planter un fraisier ? 10 choses à savoir
Maison

Comment planter un fraisier ? 10 choses à savoir

Proposé par Pauline Picquette - le 8 mars 2021

La fraise ? Un des fruits préférés des Français ! Et oui, elle se déguste en moult déclinaisons, crue ou cuite, sucrée ou salée, seule ou en préparation. Ce petit fruit, à la chair sucrée, tendre et parfumée, est fragile et sa culture demande des savoir-faire et une bonne connaissance de sa plantation. Le printemps est propice à sa culture… Jardin, mais aussi balcon ou terrasse : et si vous vous y mettiez ? 

1. La carte d’identité du fraisier 

  • Nom : Fragaria vesca
  • Famille : Les Rosacées
  • Type : Vivace fruitière
  • Hauteur : 15 à 20 cm
  • Exposition : Au soleil ou à la mi-ombre
  • Sol : Riche (compost) et bien drainé
  • Feuillage : Caduc
  • Récolte : D’avril à octobre

2. La plantation du fraisier

  • Il se plante au printemps (de mars à mai), mais aussi à la fin de l’été ou à l’automne. Le meilleur moment, c’est en septembre, mais le printemps reste une option intéressante.
  • La mise en place du fraisier demande quelques précautions : supprimer les adventices, biner le sol, fertiliser le sol, espacer les plants de 30 cm et de 40 cm entre chaque rang et placer le collet au niveau du sol.

Attention à l’hiver : Les fortes gelées peuvent abîmer les fraisiers plantés en pleine terre. Il faut pailler avec une couche épaisse de feuilles séchées, de broyat de lin ou de chanvre, de carton, de paille.

3. Comment entretenir un fraisier ?

  • S’occuper des stolons, régulièrement, en les supprimant ; en effet, ils affaiblissent le fruitier.
  • Pailler le pied pour maintenir une bonne humidité pendant l’été et pour éviter le pourrissement (éviter le plastique), traiter naturellement, contre les pucerons et l’oïdium et pratiquer le marcottage tous les quatre ans (pour redonner du tonus au fraisier).

4. L’arrosage d’un fraisier 

Essentiel ! Les fraisiers « aiment » boire, donc il faut les arroser régulièrement, surtout par les fortes chaleurs… Une culture en mode permaculture est idéale.

5. La récolte des fraises 

Il existe 2 sortes de fraisiers : les non-remontants (un cycle de production de 25 à 45 jours) et les remontants qui produisent dès le printemps, de mai à octobre.

Bon à savoir : Les fraises se cueillent bien mûres, tous les 2 ou 3 jours au fur à mesure, en fonction des besoins en prenant des précautions : de facto, la fraise est un fruit fragile qui ne se conserve pas (2 jours si elles ne sont pas équeutées).

6. Les variétés  

Elles sont nombreuses :

  • la Belrubi, 
  • la Charlotte, 
  • la Ciflorette, 
  • la Gariguette, 
  • la Mara des bois, 
  • la Darselect, 
  • la Favette, 
  • la Rabunda,...

7. Les bienfaits et les vertus de la fraise

Elle est petite… mais pleine de saveurs et de valeurs nutritives ! Elle se consomme à volonté car peu calorique (90% d’eau et 5% de glucides) et riche en antioxydants. Pour faire le plein d’énergie, la fraise est idéale grâce à sa teneur en vitamine C et vitamine B9, en fibres, sels minéraux.

Le saviez-vous ? Les racines et les feuilles de fraisiers (en tisane ou décoction) sont diurétiques, astringentes et laxatives. Elles permettent de lutter contre les problèmes de vessie, les diarrhées, les entérites, l’arthrite, les rhumatismes… et en prime, elles embellissent le teint (en masque). Surprenant, la petite !

8. Les maladies du fraisier

Les fraisiers sont peu sensibles aux maladies et/ou aux insectes, mais il faut tout de même prendre des précautions contre l’araignée rouge, la pourriture grise, les taches noires,... Pas d’inquiétude, des traitements naturels existent et sont très efficaces : la décoction de prêle, la bouillie bordelaise, la purée d’ortie (attention, à mettre avec parcimonie).

9. La culture en pots

Pas de jardin ? Il est tout à fait possible de cultiver des fraisiers en pots ou en jardinières sur la terrasse ou le balcon... Dans un bon terreau, mi-ombragé (pas brûlant), bien arrosé et abrité.

10. La fraise en cuisine

  • Crue, bien évidemment, avec ou sans sucre !
  • Cuite dans les pâtisseries, les glaces, les coulis, les compotes et les confitures (la meilleure) mais attention, la fraise ne supporte pas les longues cuissons.
  • Elle se marie goûteusement avec les fruits exotiques, les agrumes et les épices (gingembre et menthe).
  • Notre recette favorite à base de fraises ? La Charlotte aux fraises !

Vous pouvez désormais « ramener » votre fraise, c’est bientôt le printemps !