Retour X
Maison | Comment réaliser un jardin zen ?
Maison

Comment réaliser un jardin zen ?

Proposé par Pauline Picquette - le 1 mai 2020

Place à la zen attitude ! Vedette des aménagements extérieurs, le jardin zen en fait rêver plus d’un. Mais avant de pouvoir se détendre et de rêvasser dans ce petit bout de paradis minéral et végétal, il va falloir se relever les manches : suivez donc les conseils de notre jardinier pour aménager votre jardin zen et le réussir, sans fausse note.

1. Jardin japonais Vs. zen : quelles différences ?

  • Le jardin japonais, composé d’espaces végétaux et d’eau, est contemplatif : on aime s'y promener. Le zen est, quant à lui, un petit bijou - minimaliste et minéral - que l'on observe depuis un banc, permettant de se reposer et de méditer, d’être au calme.
  • Le jardin zen est géométrique, souvent rectangulaire composé de roches, de sable ou de graviers. Il peut être sculpté au râteau pour évoquer des ondes aquatiques.

2. Un peu d’histoire sur le jardin zen 

Ce sont les moines bouddhistes  qui sont à l'origine de ces petits jardins minéraux au sein de leur temple dès le XVI ème siècle. Ce sont des lieux dédiés à la méditation, à la philosophie zen et la paix de l’esprit.

3. Où créer son jardin zen ?

Son emplacement doit être mûrement réfléchi et idéal : c'est l'endroit paisible grâce auquel on peut méditer et arrêter le temps, tel un jardin secret... « un lieu qui m’appartient dans lequel je peux y retrouver la paix intérieure ».

Idées du jardinier : il peut être situé dans un patio, isolé par une baie vitrée ou intégré dans son jardin, presque caché.

4. Quel est le matériel nécessaire ? 

  • 1 feutre géotextile
  • 1 rouleau
  • 1 râteau
  • des planches de bois exotique
  • des pierres, des galets, des graviers, du sable
  • un banc de pierre
  • 1 à 2 pots nature
  • quelques végétaux (conseil n°7)

5. Comment aménager son jardin zen ?

Plusieurs étapes sont nécessaires à la réalisation d’un jardin zen :

  • Nettoyez et enlevez les mauvaises herbes, pelouse et végétaux.
  • Aplanissez avec un rouleau.
  • Installez un feutre géotextile.
  • Délimitez l'espace obtenu avec des gros galets, des planches de bois exotique ou de bois flotté.
  • Placez des pierres, verticales ou horizontales afin de casser la monotonie du lieu en essayant de créer un paysage naturel.
  • Groupez les pierres par 3, 5 ou 7 (nombre impair pour respecter la symbolique du cosmos ). L'harmonie n'opère qu'en déséquilibre, en courbes et en chiffres.
  • Versez ensuite du sable ou du fin gravier sur le périmètre du jardin.
  • Placez-vous dans un angle du jardin zen et râtissez la zone. Vous pouvez mettre des ondes autour des roches, des lignes droites ailleurs et même jouer sur les épaisseurs.
  • Rajoutez un petit Boudha ou une statue zen chinée par exemple, ou un objet personnel que vous aimez particulièrement.
  • Pensez au banc : sobre et brut, l'idéal est qu'il soit en pierre ou en granit.

Conseils du jardinier : près des roches centrales, plantez un bambou ou une fougère en pleine terre (ou dans un pot en terre ou en granit). Pensez aussi à utiliser de la mousse sur les pierres si l'endroit est humide et ombragé.

6. Comment entretenir son jardin zen ?

Un minimum d'entretien sera nécessaire à votre petit bijou minéral : 

  • Nettoyez les feuilles mortes, 
  • Passez le râteau une fois par semaine, 
  • Taillez les plantes et arrosez-les.

7. Quelles plantes choisir pour un jardin zen ?

L’une des composantes importantes de votre jardin zen ? Les végétaux. Pour un jardin zen, vous aurez le choix parmi les plantes « terre de bruyère », comme : 

  • Le camélia, 
  • L'azalée, 
  • Le rhododendron, 
  • La spirée japonaise, 
  • Le bambou nain, 
  • La fougère.

Mais aussi les plantes « couvre-sol » comme : 

  • L'helxine, 
  • La sagine, 
  • Le carex, 
  • La mousse.

Un dernier conseil ? L’ensemble réalisé doit être sobre : privilégiez le minéral. Votre jardin zen doit vous amener à l'apaisement et à la zénitude.

Crédit photos: © shutterstock