Retour X
Maison | Que faut-il savoir sur l’hortensia ?
Maison

Que faut-il savoir sur l’hortensia ?

Proposé par Pauline Picquette - le 15 juil. 2021

Arbuste à feuillage caduc et semi-persistant, l’hortensia, à la floraison estivale exubérante, est une plante rustique vivace à la culture et à l’entretien aisé. En pleine terre ou en pot, il s’adapte partout, apportant une touche de couleur dans un massif isolé, une haie fleurie, sur une terrasse ou à l’intérieur. Les variétés sont nombreuses et chacun trouvera son bonheur en choisissant l’espèce qui lui convient ou plutôt qui sublimera le jardin. Faisons plus ample connaissance avec l’un des arbustes préférés des jardiniers.

La carte d’identité de l’hortensia

  • Famille : les Hydrangeaceae ou hydrangea de son vrai nom ; de facto, l’hortensia n’a pas de valeur botanique, mais uniquement horticole, sa dénomination aurait pour origine le prénom  « Hortense ».
  • Sol et exposition : des sols riches, frais et humifères. L’idéal, un sol forestier, neutre ou acide ; la mi-ombre lui convient parfaitement.
  • Période de plantation : en automne de préférence, voire au printemps et surtout jamais en périodes de sècheresse ou de gel.
  • Le planter en 5 étapes : On l’achète en pot, de préférence. Bêchez et retirez cailloux et racines, creusez un trou profond et large (3 fois la motte), puis plongez la motte dans de l’eau pour réhydrater la plante. Placez l’arbuste dans le trou en apportant du terreau et un peu de terre de bruyère. Enfin, paillez et arrosez.
  • Taille : A savoir que les fleurs poussent sur les tiges de l’année précédente, donc si vous taillez « sévèrement », la floraison ne sera pas au rendez-vous, c’est le prix à payer pour de belles fleurs l’année suivante. Deux tailles se font, l’une en automne, dite de nettoyage (bois mort et feuilles fanées) et l’autre en début de printemps (février-mars), celle annuelle (2 cm au-dessus de la première paire de bourgeons en partant de l’extrémité de la branche). Vous pouvez également rabattre ou rajeunir les sujets âgés à 20 cm !
  • Arrosage : L’hydrangea aime l’humidité. Arrosez copieusement pendant la période de croissance. En été, de l’eau, encore de l’eau, le soir et paillez.
  • Fertilisation : Chaque année, au printemps, apportez en surface de l’engrais organique.
  • Bouturage : De fin août à fin septembre.

Les couleurs et les variétés

  • La couleur des hortensias dépend de l’acidité du sol : plus le sol est acide, plus l’hortensia est bleu. Comment faire ? Pour l’hortensia bleu (succès garanti) : terre de bruyère mélangée avec de la terre végétale et une poignée de poudre de sulfate d’aluminium au fond du trou de plantation.
  • Les variétés sont très nombreuses et la palette de couleurs (et des formes) est étendue : blanc, rose, rouge ou bleu… Même le feuillage est différent (du vert clair à foncé ou pourpre). A vous de choisir : L’hydrangea paniculata « Vanille-Fraise », le quercifolia, le petiolaris (un grimpant), le macrophylla,...

A savoir sur l’hortensia

  • L’hydrangea serait originaire d’Asie orientale, Japon et Chine et également en Amérique du Nord où il fut découvert au 18ème siècle.
  • Les fleurs sont des inflorescences très variées : plates, étoilées, en boule.
  • Sa taille peut varier de 50 cm à plusieurs mètres, buissonnant ou grimpant.
  • Il est le symbole de l’indifférence, dans le langage des fleurs.