Retour X
Maison | Quels sont les outils indispensables pour jardiner ? 
Maison

Quels sont les outils indispensables pour jardiner ? 

Proposé par Pauline Picquette - le 20 avr. 2021

Le jardinage demande des savoirs faire, de la passion et surtout... de bons outils. Comme tout ouvrier, pour faire du bon travail (et s’assurer une récolte ou voir s’épanouir ses massifs fleuris), il faut s’équiper un minimum et acquérir des alliés indispensables au travail de la terre… en privilégiant qualité et solidité du matériel, jardiner doit rester un plaisir ! 

Les 7 outils incontournables pour jardiner 

  1. Le sarcloir (ou la houe) : ils permettent d’éliminer les herbes sauvages et d’aérer le sol sur les surfaces régulières (les allées).
  2. Le transplantoir : cette petite pelle est utile pour replanter les jeunes plants, désherber, mettre de la terre dans les pots. Choisissez un outil adapté à votre main et assez léger (en métal, c’est mieux !).
  3. La pelle : ordinaire à bord arrondi, elle vous permettra de creuser, de retourner la terre et pelleter, voire de casser les mottes. Optez pour une pelle au poids et à la taille qui vous correspond.
  4. Le râteau à dents rigides : pour étaler et aplanir le sol, mais aussi rassembler les matières organiques et briser les petites mottes de terre.
  5. La bêche plate (ou le louchet) : alliée de la pelle, elle sera précieuse pour retourner une terre sableuse ou enfouir fumiers, engrais verts et autres composts.
  6. Le sécateur (le pistolet du jardinier) : utile en toutes occasions ! On le choisit de qualité pour une coupe nette et sans effort.
  7. L’arrosoir (ou le tuyau d’arrosage) : en fonction de la surface à travailler ; un arrosoir vintage en métal (ou en plastique) ou un tuyau de bonne qualité, garantie à vie qui s’enroule facilement autour d’un socle… Sans oublier une longueur suffisante pour atteindre tous les espaces du jardin.

Les suppléants « indispensables » du jardinier 

  1. La fourche-bêche pour les terres argileuses ou caillouteuses.
  2. La grelinette qui effectue l’ameublissement du sol sans la retourner, et respecte les micro-organismes qui fertilisent la terre.
  3. Le croc à fumier, à utiliser après le passage de la grelinette.
  4. La binette, le râteau à gazon, pour désherber ou aérer le sol notamment.
  5. La brouette, idéale pour le transport.
  6. Le coupe-bordure, la faux (la tondeuse, débroussailleuse, taille-haie...) pour entretenir vos bordures, couper les branches difficiles à atteindre.
  7. Le réservoir d’eau de pluie, pour un arrosage éco !

Sans oublier ? Les gants et autres accessoires de protection : lunettes, chaussures adaptées (pas de tongs au jardinage !)

Bien évidemment, ces listes ne sont pas exhaustives... Mais elles rassemblent les principaux outils pour jardiner dans des conditions optimales.

Les règles d’or du jardinier 

Jardiner, c'est bien s'équiper, mais c'est également de bonnes habitudes à prendre et à conserver. Voici quelques recommandations bien utiles à prendre en compte :

  • On investit dans la qualité, pour le long terme.
  • On prend soin de ses outils toute l’année.
  • On utilise les outils adéquats à chaque tâche du jardinage.
  • On respecte la biodiversité du jardin.
  • On adopte les bonnes postures pour éviter le mal de dos… et on reste toujours prudent dans le maniement des outils (sécateur et surtout outils électriques ou thermiques).
  • On privilégie les manches en bois (le frêne) pour les outils et le métal pour le côté « vintage », mais aussi la solidité et le refus du tout plastique.

A vos binettes !