Retour X
Économie | Ces entreprises accorderont une prime de fin d'année à leurs salariés
Économie

Ces entreprises accorderont une prime de fin d'année à leurs salariés

Proposé par M6 météo - le 13 déc. 2018

C’était l’une des annonces d’Emmanuel Macron le 10 décembre dernier : les entreprises qui le peuvent verseront à leurs salariés une prime de fin d’année défiscalisée. Plusieurs grandes entreprises s’y sont d’ores et déjà engagées.

Une prime de fin d’année exonérée de cotisations sociales et d’impôts

Lors de son allocution télévisée du lundi 10 décembre 2018, Emmanuel Macron a en effet incité « les employeurs qui le peuvent » à offrir une « prime de fin d’année à leurs employés », exonérée de cotisations sociales pour les entreprises et d’impôts pour les salariés, afin de « participer à l’effort collectif ». 

Avec le mouvement des « gilets jaunes » qui dure depuis bientôt un mois, nombre de petites entreprises peinent déjà à assurer les salaires de leurs employés et ont expliqué qu’il leur serait difficile de verser cette prime de fin d’année. Mais certaines grandes entreprises comme Orange, Publicis, Altice France (le groupe de médias et de télécoms), Iliad (la maison-mère de Free), LVMH et Total, n’ont pas attendu pour faire savoir qu’elles accorderaient à leurs employés, avant la fin de l’année, une « prime exceptionnelle » défiscalisée.

Des primes exceptionnelles de 1.000 à 1.500 euros versées aux salariés

Le groupe Orange a indiqué dans un communiqué, dès le 11 décembre 2018, qu’il versera une prime de 1.000 € à tous ses employés dont le salaire annuel brut est inférieur à 25.000 €, et une de 500 € à ceux touchant « entre 25.000 et 30.000 € ». Une prime de 1.000 € a également été annoncée par Publicis, pour tous les salariés touchant moins de 2.500 € brut par mois, ainsi que chez Altice France et Iliad.

Le groupe pétrolier Total a lui annoncé, mercredi 12 décembre 2018, qu’une prime exceptionnelle de 1.500 € sera versée à tous ses salariés en France. « Nous proposons à nos organisations syndicales une enveloppe globale d’augmentation de 3,1% et une prime exceptionnelle de 1.500 euros pour tous nos salariés en France », a écrit le dirigeant du groupe dans un tweet.

Chez LVMH, Bernard Arnault considère qu'il s'agit d' « une excellente mesure, de nature à soutenir sans délai le pouvoir d'achat » et qu'il « l'appliquera dès que la loi le permettra ».

À lire aussi : 6 conseils pour mieux gérer son argent

Crédit photos: © © Shutterstock