Économie | Nouvelle vignette : le gouvernement affirme qu'aucune décision n'a été prise
Économie

Nouvelle vignette : le gouvernement affirme qu'aucune décision n'a été prise

Publié par Sybille De-la-rocque - le 19 déc. 2017

Une polémique est née. Interrogé sur sa volonté d’imposer une nouvelle vignette aux automobilistes, le ministère des Transports a affirmé que dans le cadre de la remise en état des routes françaises, aucun projet n’avait encore été retenu.

Une vignette pour réparer les routes de France

Le gouvernement est-il réellement en train de plancher sur l’instauration d’une nouvelle vignette pour les automobilistes ? Rien n’est moins sûr et les informations qui circulent se contredisent. Dans son édition de lundi 18 décembre, Le Parisien révélait en exclusivité le contenu du rapport d’étude rédigé par des experts missionnés par le ministère des Transports.

Dans ce dernier, ces experts estimaient que, tout comme les trains payent une redevance au réseau SNCF pour l’usure des rails, les voitures pourraient, très logiquement, faire de même lorsqu’il s’agit de l’entretien des routes. Le quotidien faisait alors le constat d’un réseau routier délabré, citant notamment le sénateur Hervé Maurey, membre du groupe d’étude, qui affirme que « notre réseau routier est en danger ». « Il est temps de tirer la sonnette d’alarme avant qu’il ne soit trop tard » car « cela pose un problème de sécurité ».

Vignette : les propositions n’engagent pas le gouvernement

L’information n’a pas tardé à circuler et le ministère des Transports a été interrogé sur ce projet qui n’est pas sans faire peur aux automobilistes, puisque le tarif de cette vignette est estimé, par Le Parisien, entre 75 € et 125 €.

Prié de s’expliquer, le porte-parole du ministère a démenti ce projets et, selon des propos retranscrits par le journal Sud Ouest, a affirmé que « de très nombreuses propositions sont formulées dans le cadre des Assises nationales de la mobilité, par de très nombreux acteurs », mais que ces dernières « n’engagent pas le gouvernement ».

À lire aussi Bientôt une nouvelle vignette pour tous les automobilistes ?