Retour X
Maison | Comment entretenir sa pelouse au printemps ?
Maison

Comment entretenir sa pelouse au printemps ?

Proposé par Pauline Picquette - le 5 avr. 2020

Avoir une jolie pelouse ? L’un des objectifs de tout amoureux de jardinage ! Après les turpitudes hivernales, il est essentiel de prendre soin de votre cher et tendre gazon pour le remettre en mode « beaux jours ».

Savez-vous comment préparer votre pelouse à l’arrivée du printemps ? Tondre bien évidemment, mais aussi traquer les mauvaises herbes, scarifier, fertiliser,... : voici les conseils et astuces de notre jardinier. Mission ? Obtenir un tapis de gazon verdoyant et dense... où il fera bon de se prélasser.

Etape #1 : désherber la pelouse

Votre première mission (à effectuer dès les mois de mars ou avril) sera de désherber et d’éliminer les mousses et diverses mauvaises herbes* ayant pris possession de votre cher gazon. Plusieurs méthodes sont envisageables, selon la taille du jardin :

  1. Soit en arrachant manuellement mousses et herbes, équipé(e) d’une paire de gants (une méthode efficace, mais harassante !),
  2. Soit en utilisant un couteau désherbeur, particulièrement pratique pour les surfaces de petite taille.
  3. Soit aidé d’un désherbant biologique sélectif gazon.

* Quelles mauvaises herbes - ou plutôt herbes sauvages - rencontrées dans la pelouse ? La renoncule rampante, le chiendent, le trèfle blanc, le liseron, le mouron des oiseaux,...

Etape #2 : scarifier la pelouse

Deuxième étape essentielle ? Il vous faudra aérer votre gazon à l’aide d’un scarificateur (manuel ou électrique). Notez que l’utilisation de terreau, de sable ou de compost pourra être une option supplémentaire, notamment pour les pelouses courtes.

  • Conseils du jardinier : patientez une quinzaine de jours avant la scarification afin que l’épandage de l’anti-mousse fasse son effet et attendez que les premières averses soient passées (humidification de la pelouse). En cas de temps sec, n’hésitez pas à arroser légèrement cette dernière. Aussi, croisez les passages pour une action plus efficace.

Etape #3 : tondre la pelouse

Ensuite, viendra la première tonte : privilégiez une coupe haute pour éviter l’accumulation d’herbe sous la tondeuse, voire le bourrage dans la machine.

  • Conseils du jardinier : pensez à affûter votre lame de tondeuse, à vérifier les divers serrages, à mettre des gants épais et à débrancher la machine à chaque fois que vous videz le sac... en prenant vos précautions.

Etape #4 : fertiliser et regarnir la pelouse

Dernière opération : il faudra fertiliser votre gazon via l’apport d’engrais non-chimiques (riches en azote), dès les mois de mars et d’avril. Comment ? Préparez un mélange de granulés ou de poudre avec du sable et du terreau que vous répandrez à la volée sur votre pelouse. Cela activera la reprise de la végétation, mais surtout permettra à votre gazon de retrouver sa densité... et sa jolie couleur verte.

  • Conseils du jardinier : passez un rouleau sur la pelouse pour tasser le tout et surtout, n’oubliez pas un petit arrosage après l’épandage, si le temps se montre trop sec.

Profitez également des mois d’avril et de mai pour regarnir les éventuels trous de votre pelouse abîmée avec un gazon de regarnissage (mélange de graminées).

Le matériel nécessaire pour un bon entretien de sa pelouse 

  • 1 râteau,
  • 1 paire de gants épais,
  • 1 masque de protection,
  • 1 paire de bottes,
  • 1 pulvérisateur à pression,
  • 1 arrosoir,
  • 1 couteau désherbeur,
  • 1 tondeuse,
  • 1 scarificateur,
  • 1 chiffon,
  • 1 bouteille d’alcool à brûler,
  • 1 petit sac de gazon de regarnissage.

Le dernier conseil du jardinier pour entretenir sa pelouse ?

Nettoyez vos outils après usage avec de l’alcool à brûler, et surtout lavez-vous les mains après chaque opération de jardinage.