Retour X
Maison | Jardiner pendant l’été : les bons réflexes à adopter
Maison

Jardiner pendant l’été : les bons réflexes à adopter

Proposé par Pauline Picquette - le 24 juil. 2020

« Juillet ensoleillé remplit cave et grenier ». Oui, mais à condition de ne pas délaisser son jardin pendant les chaudes journées ensoleillées... au risque de le retrouver avec une « triste mine ». Juillet est le mois de la production : il faudra, au vu du rendement des légumes et des fleurs, envisager des petits travaux réguliers pour l’harmonie du jardin que nous vous expliquons aujourd’hui. Bien évidemment, les tâches ne sont pas exactement les mêmes en fonction de la nature du jardin : potager, jardin d’ornement ou verger, à chaque petit coin de paradis vert, son traitement spécial pendant l’été.

1. Le potager en été

Le mois de juillet, c’est un peu « l’auberge espagnole » pour le potager : ça va, ça vient, les divers légumes, plantés au printemps, cohabitent. Certains ont été récoltés (les radis), les autres arrivent (les haricots verts), quand d’autres prennent leur temps (les tomates). C’est alors le temps de la « maintenance » : il faudra prendre soin de chacun, en prenant en compte toutes les spécificités de l’un et de l’autre.

Deux règles indispensables pour une bonne récolte :

  1. Le binage régulier pour enlever les herbes folles et consoeurs, 
  2. L’arrosage quotidien, le soir de préférence (pour éviter l’évaporation) et au pied, s’il vous plaît !

Ne pas oublier aussi : 

  • De butter les pommes de terre et les haricots, 
  • De tailler les concombres et courgettes, 
  • De semer les laitues, navets et choux,
  • Pour la tomate, une attention toute particulière est requise : vérifiez les tuteurs (grands et solides) et pincez les gourmands.

Conseil du jardinier : réservez une parcelle vide du jardin pour mettre des engrais verts (moutarde, trèfle, phacélie,...)

2. Le jardin d’ornement pendant la période estivale 

Les fleurs supportent mal la chaleur, la mission impérative sera donc d’arroser fréquemment (tous les 2 à 3 jours) et régulièrement au pied, après avoir biné et sarclé le sol au préalable : il faut que l’eau pénètre bien, sans noyer la plante !

Juillet reste le mois de la multiplication pour moult plantes du jardin : on bouture les hortensias, on divise les touffes d’iris, on récolte les graines de giroflées, de lupins, d’ancolies et les bulbes de printemps et on sème les bisannuelles (pensées, myosotis et pavots).

Conseils du jardinier : profitez de la période estivale pour tuteurer les dalhias et glaïeuls, pailler les pieds des plantes grimpantes et appliquer du purin d’ortie contre les nuisibles, invités indésirables des jardins (pucerons et chenilles).

3. Verger & été : que faut-il faire ?

On est un peu en retard sur les travaux du verger ? Pas de panique, on peut encore passer à la taille des arbres fruitiers (à noyaux : mirabelliers, cerisiers). On retire tous les fruits en excès…même si c’est un crève-cœur ! Il vaut mieux prévenir que guérir pour éviter la diffusion d’une maladie.

Attention particulière pour le framboisier : les racines étant peu profondes, il peut souffrir de la chaleur. Pensez à l’arroser par temps sec, à le pailler et débarrassez-vous des bois morts ; il vous le rendra bien en fruits délicieux ! On n’oublie pas également d’éclaircir poiriers et pommiers.

Conseil du jardinier : en règle générale, fiez-vous au calendrier lunaire de juillet pour le jardinage.

Professionnel ou débutant, profitez de votre jardin… comme de vos vacances !

Crédit photos: © shutterstock