Maison | L’Art de l’essentiel : à la découverte de la maison « Feng shui » et de l’« Ikigaï »
Maison

L’Art de l’essentiel : à la découverte de la maison « Feng shui » et de l’« Ikigaï »

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 17 mai 2022
find your ikigai

Deux pratiques, l’une chinoise et l’autre japonaise, qui apportent bien-être et sérénité. Le Feng Shui est un art chinois qui permet de créer une décoration harmonieuse pour se sentir bien chez soi, une ambiance « zen ». Quant à l’Ikigaï, lui, permettra de trouver joie de vivre et raison d’être. Essayons d’en savoir un peu plus !

Qu’est-ce que la maison « Feng shui » ?

Le Feng shui, art chinois millénaire, est basé sur la complémentarité du yin et du yang. Son but ? Harmoniser l’énergie et optimiser les flux d’une maison ou d’un jardin afin de favoriser le bien-être, l’équilibre et la prospérité de ses occupants. Pour avoir une maison Feng shui, voici des « recettes » à suivre, pièce par pièce : 

  • Le grenier représente l’avenir, l’esprit : pensez à l’aérer, pour vous donner un second souffle.
  • La chambre des enfants représente le lieu de leur construction : laissez-les repenser la place du mobilier, pour leur équilibre.
  • La chambre des parents représente l’intimité, le couple : rationalisez ce qui se trouve sous le lit, pour votre harmonie.
  • La salle de bains représente le corps et le système d’élimination : pour garder la forme, traquez les fuites d’eau.
  • Le séjour représente le cœur, la vie familiale et sociale : libérez la circulation pour être en harmonie.
  • La cuisine représente le ventre, la santé, les finances : remisez la vaisselle cassée ou ébréchée, pour votre bien-être.
  • L’entrée représente nos rapports avec les autres, le monde extérieur : faites place nette, pour renvoyer une image positive.
  • Le garage représente la mobilité : évitez de l’encombre, pour bouger et voyager.
  • La cave représente le passé, l’inconscient : débarrassez-vous des vieilleries, pour chasser les mauvais souvenirs.

Pour une atmosphère 100% positive, évitez les angles saillants, les recoins profonds et les espaces encombrés. Misez sur des lignes épurées, des couleurs chaleureuses et des matières confortables et naturelles.

Trouver son « Ikigaï »

L’Ikigaï, c’est « la raison de se lever le matin » pour les habitants d’Okinawa au Japon. Les habitants de cette île sont célèbres pour leur longévité, leur bonne santé et leur joie de vivre. Leur philosophie est la jonction parfaite entre les aptitudes, les goûts, le sens et la nécessité. A vous de trouver votre Ikigaï !

  • Ce que vous aimez (le plaisir) : Passion et vocation apportent du plaisir et de la satisfaction, mais aussi de la précarité.
  • Ce pour quoi vous êtes doué (le talent) : Passion et profession entrainent de la satisfaction, mais aussi un sentiment d’inutilité.
  • Ce dont le monde a besoin (le besoin) : Vocation et mission donnent de l’excitation et de l’autosatisfaction, mais aussi un sentiment d’incertitude.
  • Ce pour quoi vous êtes payé (les revenus) : Profession et mission procurent du confort, mais aussi un sentiment de vide.

Résumons : l’Ikigaï permet de trouver sa raison d’être qui se trouve à la croisée des chemins entre plaisir, talent, besoin et revenus.