Maison | Les arbres fruitiers : comment en prendre soin ?
Maison

Les arbres fruitiers : comment en prendre soin ?

Pauline P. Publié par Pauline P. - le 22 oct. 2022
arbre fruitier entretien

On se régale à la belle saison et en automne des fruits de son jardin. Mais pour pouvoir en apprécier toutes les saveurs, les arbres fruitiers demandent différents traitements afin d’éliminer les parasites et champignons et limiter les risques de maladies au printemps. Quels sont les bons gestes (et les plus naturels possibles) pour une belle récolte ?

Les réflexes pour soigner les arbres fruitiers

Pêchers, cerisiers, pommiers et poiriers… Ces arbres, à la belle silhouette et à l’abondante production de fruits (variable selon les années) sont fragiles. En effet, insectes, parasites et champignons peuvent ruiner une récolte tant attendue. Que faire à titre préventif au jardin ?

  • En automne, on ramasse les feuilles mortes sous les arbres. Elles seront bien utiles dans le compost ou sous forme de paillis au potager.
  • On fait tomber les derniers fruits et on les ramasse (ce sont des potentiels nids à bactéries).
  • On coupe les branches mortes.

Comment traiter les arbres fruitiers ? 

On traite les arbres ; il existe 2 méthodes :

  1. On brosse les troncs des arbres avec une brosse en fer afin d’éliminer les mousses, écorcer mortes et lichens qui attirent les parasites. Puis on applique du lait de chaux (ou blanc arboricole) qui colore les troncs des arbres ; ce produit liquide est appliqué tous les 2 ans au moyen d’un gros pinceau (en milieu d’hiver). Le « lait » va détruire les larves des parasites et les champignons qui nichent sous l’écorce en attendant de « se réveiller » au printemps.
  2. Le traitement le plus utilisé est la « bouillie bordelaise » (mélange de sulfate de cuivre et de chaux) de couleur bleue qui permet de lutter contre les maladies cryptogamiques : tavelure, cloque, mildiou, chancre bactérien, la moniliose (pourriture des fruits)…

Comment l’appliquer ? On pulvérise sur l’arbre de haut en bas, après la chute des feuilles (fin novembre- début décembre), et une 2ème fois en février avant l’éclatement des bourgeons. Résultat garanti !

Les derniers conseils du jardinier 

Ces différents produits appliqués (fongicide et algicide) sont corrosifs. Il faut donc prendre des précautions : se couvrir totalement le corps et le visage, porter des gants, bien choisir le jour du traitement en évitant les jours de gel, de vent, de chaleur… sans oublier de jeter un coup d’œil sur la météo à venir (la pluie pourrait lessiver les arbres) ET surtout respecter le dosage : 10 à 20 gr/l d’eau.

Important à savoir 

  • Le blanc de chaux et la bouillie bordelaise sont autorisés en agriculture biologique, lorsque les dosages sont respectés.
  • La loi Labbé, entrée en application depuis janvier 2010 : Elle encadre strictement les produits phytosanitaires commercialisés auprès des jardiniers. Seules sont autorisées les substances d’origine naturelle (non issues de la chimie de synthèse) et avec une toxicologie la plus limitée possible.

Arbres fruitiers et vocabulaire : à vos révisions !

  • Fongicide : produit phytosanitaire, conçu pour éliminer ou limiter le développement des champignons parasites des végétaux.
  • Algicide : substance active destinée à tuer ou à lutter contre le développement des algues.
  • Pesticide : produit chimique employé contre les parasites animaux et végétaux des cultures (herbicides, fongicides et insecticides).