Retour X
Maison | Tout ce qu'il faut savoir sur les graminées ornementales
Maison

Tout ce qu'il faut savoir sur les graminées ornementales

Proposé par Pauline Picquette - le 29 oct. 2020

Originaires d’Afrique et d’Asie et considérées longtemps comme de mauvaises herbes, les graminées - plantes rustiques et vivaces - ont le « vent en poupe » et connaissent un réel succès dans nos jardins d’ornement. Elles poussent sur tous les continents et on en trouve désormais partout : jardins, parcs publics, balcons, jardinières,... 

Allons à la découverte de ses merveilleuses plantes aux multiples variétés ornementales qui apportent une touche de souplesse, de légèreté et de graphisme.

1. La fiche d’identité des graminées 

  • Règne : Plantae
  • Famille : les Poaceae
  • Ordre : Poales

Les Poacées regroupent différentes espèces comme les graminées ornementales, mais aussi sauvages et alimentaires (canne à sucre, riz, blé, avoine,...).

2. Les variétés de graminées ornementales 

Elles se répartissent en plusieurs groupes : les Miscanthus, Festuca, Carex,...

Généralités : Leur taille varie de quelques centimètres à 4-5 mètres de hauteur. La couleur des feuilles peut être bleue, verte, rouge, brune ou panachée ; elles sont très résistantes et s’adaptent sur tous types de sols. Elles ne demandent que peu d’entretien : persistantes ou caduques, la plupart des graminées demande une coupe annuelle.

3. Comment reconnaît-on les graminées ?

Elles se caractérisent par :

  • une souche isolée et compacte, 
  • un feuillage caduc ou persistant, 
  • des tiges creuses, sauf au niveau des nœuds, 
  • et des racines chevelues, parfois rampantes.

4. Quels sont les grands types de graminées ?

Leurs qualités en font des végétaux très actuels grâce à la diversité de leurs formes, une culture facile, un entretien moindre, un aspect sauvage et gracile… et des coûts peu élevés. On distingue 4 grands types de graminées :

Les « Calamagrostide » (calamagrostis) : c’est une variété appréciée et bien intégrée dans tous les jardins naturels, sauvages ou contemporains : 

  • Touffe de feuilles droites, bien dressées et linéaires (50 à 100 cm de haut), 
  • En été, les tiges sont couvertes d’inflorescences couleur bronze et argenté, 
  • Très résistante et pas envahissante car stérile, 
  • Entretien facile (couper les feuilles mortes au printemps).

Les « Miscanthus » : appelée Eulalie, roseau de Chine ou herbe à éléphant, elles aiment le plein soleil : 

  • Belle touffe évasée et légère avec des tiges aux feuilles caduques arquées et linéaires qui fanent en hiver, 
  • Panicules soyeux, chatoyants en automne,
  • A disposer en haies hautes (2 m) ou en massif isolé du plus bel effet.

Les « Carex » : très rustique, le Carex aime les zones humides, sous-bois et zones marécageuses : 

  • Les feuilles sont caduques ou persistantes, coupantes, de couleur verte à argenté qui forment des touffes, 
  • Idéal à planter au bord d’une mare, mais aussi en pot sur un balcon.

Les « Stipa » : appelés cheveux d’ange, elles sont très harmonieuses : 

  • Belles touffes d’herbe aux feuilles linéaires, plates ou plissées, aux petites panicules d’épillets légers, argentés et souples,
  • S’adaptent très bien aux vents maritimes et aux sols secs et sableux des littoraux.

5. Quelles conditions à la création d’un jardin de graminées ?

  • Des sols secs, pauvres et bien drainés : terrains caillouteux, sableux et légers ; pas des sols trop humides !
  • Une exposition plein soleil de préférence sans crainte du vent et des embruns… Les graminées à feuillage persistant sont à planter à l’ombre.

La saison pour la plantation est au printemps, mais on peut le faire en automne également.

6. Comment je plante et j’entretiens les graminées ?

La plantation en pleine terre est très simple : creusez un trou (plus grand que la motte), allégez la terre avec du compost ou du sable, placez la motte au niveau du sol, rebouchez le tout, tassez et arrosez… Laissez 30 à 150 cm selon les variétés.

Au final, peu d’entretien, peu d’attention et de soins… Cependant, il faut prendre quelques précautions : arroser abondamment les premières semaines à la plantation, tailler une fois l’an, retirer les feuilles et tiges mortes et faire un apport d’engrais au printemps.

  • Liste complémentaire de graminées : le Pennisetum, les Dechampsia, les Fétuque,...

A vous de jouer… ou plutôt, à vous de planter !