Retour X
Économie | Economie d’énergie à la maison : 6 réflexes à adopter au quotidien
Économie

Economie d’énergie à la maison : 6 réflexes à adopter au quotidien

Proposé par Pauline Picquette - le 7 févr. 2021

Aujourd’hui, réaliser des économies d’énergie n’a jamais été aussi facile. L'objectif ? Limiter sa consommation d’électricité pour faire du bien à la planète, mais aussi à sa bourse ! 

Quelques petits gestes simples et peu coûteux permettent de limiter les courants d’air et d’avoir plus chaud à la maison ou dans son appartement. Avant d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique, quelles sont les astuces à mettre en œuvre pour un confort maximum ?

1. Réduire la température

  • Le constat : En tempérant le thermostat, on contrôle le chauffage, ce grand dévoreur d’énergie. Chaque ménage français dépenserait en moyenne 1 600 euros chaque année pour se chauffer.
  • Les solutions : Le premier réflexe est de régler le thermostat à la baisse. Frileux ou pas, une température de 19 à 20°c dans les pièces à vivre est recommandée, 18°c dans les chambres et 23°c dans la salle de bains.

2. Eteindre les appareils électriques

  • Le constat : Les appareils en veille coûtent environ 80 euros par an.
  • Les solutions : On opte pour une multiprise dotée d’un interrupteur tout simplement. Cela permettra d’éteindre en un seul clic la télévision, la box, la machine à laver... ou encore le four durant des périodes plus ou moins prolongées. Un geste simple, parfois astreignant, mais pour payer moins !

3. Isoler les fenêtres

  • Le constat : Les fenêtres mal isolées, dans un logement, sont responsables de 15 % des déperditions de chaleur.
  • Les solutions : On vérifie l’état des joints. Ce sont eux, en général, les responsables des courants d’air. On les change régulièrement pour une bonne isolation et cocooner. Cependant, on n’oublie pas d’aérer chaque jour les fenêtres pour chasser l’humidité et changer l’air (surtout en ce moment) de votre intérieur : un air sec est plus facile à chauffer !

4. Choisir l’éclairage « basse tension »

  • Le constat : L’éclairage à la maison, c’est presque 6% des usages électriques… c’est peu, nous direz-vous ? Mais en économie d’énergie, tout compte ! 
  • Les solutions : Les lampes à LED sont la démarche la plus économique (vie plus longue et peu consommatrices), mais on pense aussi aux lampes fluo-compactes et moins chères. Autre alternative ? Opter pour la lumière naturelle en éteignant les lumières en quittant les pièces et évitez les veilleuses.

5. Faire attention aux appareils ménagers

  • Le constat : L’ensemble de l’électroménager d’un logement, c’est près de 40% des usages électriques en France : cuisson, lavage, aspirateur, cafetière sont des gourmands d’énergie électrique.
  • Les solutions : Elles existent, bien sûr ! On choisit des plaques de cuisson par induction (25% d’économie par rapport aux surfaces traditionnelles), un four combiné avec un micro-ondes ( près de 70% de réduction électrique)… On vérifie l’étiquette « énergie » des produits : « A+++ », c’est 25 à 50% d’énergie en moins que « A+ », plus cher mais dans sa facture, on s’y retrouve vite ! Mais aussi, utiliser les programmes éco du lave-vaisselle ou de la machine à laver, 40°c au lieu de 60°c, c’est 25% d’électricité d’économie !

6. Décorer utile votre intérieur

Sans mettre de côté l’esthétique, des objets de déco peuvent aider à lutter contre les déperditions de chaleur. On pense à : 

  • Des rideaux thermiques : Epais, ils permettent de protéger une fenêtre ou une porte mal isolée, tout en gardant le côté déco.
  • Des tapis moelleux qui sont des alliés intéressants : ils réduisent la sensation de froid au sol.
  • Les boudins pour les portes : Stop aux courants d’air qui se faufilent d’une pièce à l’autre, on pense aux boudins, bon marché et efficaces !

Chiffres de l’ADEME : Agence de la Transition écologique