Maison | Sécurité à la maison : 5 choses à savoir sur les caméras de surveillance
Maison

Sécurité à la maison : 5 choses à savoir sur les caméras de surveillance

Pauline P. Publié par Pauline P. - le 5 sept. 2022
camera de surveillance maison

Il est rassurant, lorsqu’on s’absente quelques heures ou plusieurs jours, notamment pendant les vacances, de garder un œil sur son domicile et d’être alerté en cas d’intrusion. Bien sûr, on peut toujours demander à un voisin de s’en occuper, mais la démarche se révèle parfois astreignante et compliquée, et donner les clés de la maison n’est pas toujours évident, il en va de son intimité et de sa vie personnelle. L'une des alternatives ? Les caméras de surveillance connectées, simples à installer et bien moins chères que les systèmes de télésurveillance classiques. Quels sont les critères à prendre en compte avant de passer à la pose de ces caméras ?

1. La connexion et l’installation

Installer une caméra de surveillance n’est pas compliqué. Vous la branchez sur le secteur et vous la connectez à la box Internet ou par un câble Ethernet. L’appareil se commande ensuite depuis un ordinateur (via l’interface du fabriquant) ou plus simplement, grâce à une application à télécharger sur son téléphone. Quelques clics vous permettent d’activer ou de désactiver la détection, modifier les réglages, recevoir les alertes et les vidéos des intrusions (on le souhaite pas !).

2. La qualité d’image

Deux critères sont à prendre en compte : la lumière et l’angle de vue. En effet, la qualité de l’image varie énormément selon les caméras : faiblesse de la luminosité et mouvement de l’intrus ! L’angle de vue est important, large pour éviter les angles morts. Donc, optez pour un modèle avec une lumière !

3. Le système de détection

En général, toutes les caméras détectent correctement un individu qui passe devant l’objectif, mais pas clairement son visage (à moins qu’il vous regarde !)…ce n’est pas leur fonction ! Par contre, certaines références sont aussi équipées d’un système sonore qui renforce la sécurité. Tous les modèles permettent de visionner une séquence vidéo, durée et qualité diffèrent.

4. Le stockage des images

Il faut être vigilant ; en effet,  si les images enregistrées sont uniquement  stockées dans une mémoire interne ou sur une carte micro-SD et que le voleur part avec, vous ne disposez plus d’images de l’intrusion. La parade proposée par les fabricants est l’enregistrement des vidéos dans le « cloud », souvent soumise à un abonnement payant, bien sûr. Autre inconvénient, les délais de transfert et la modification de l’orientation de la caméra.

5. La sécurisation des données

Les caméras sont bien sécurisées pour éviter que les images captées ne soient interceptées par une personne malveillante ou piratées. En remplaçant régulièrement le mot de passe défini par défaut ou en éteignant le système quand on est présent chez soi, on accroît le niveau de sécurité.

Caméra de surveillance à la maison : ce qu’il faut savoir 

  • L’installation de caméras de surveillance intérieures s’accompagnent en général d’abonnement (pour les garder dans le cloud) : de 2,50 à 5 euros/ mois.
  • Quant aux caméras extérieures, elles sont soumise à certaines règles : ne filmer que l’intérieur de sa propriété, visionner les images enregistrées que par des personnes autorisées par vos soins et ne pas filmer des personnes travaillant à votre domicile pendant votre absence... respecter la vie privée.
  • Comptez 50 à 60 euros par caméra de surveillance, jusqu’à 170 euros pour de hautes performances.

Souriez, vous êtes filmé(e)s !