Santé / Bien-être | Certains produits de notre quotidien présentent de vrais risques
Santé / Bien-être

Certains produits de notre quotidien présentent de vrais risques

Marine Tertrais Publié par Marine Tertrais - le 31 oct. 2017
Certains incidents concernent les smartphones.

Quand on achète un produit en France, on n’imagine pas un instant qu’il pourrait être dangereux. Pourtant, chaque année, des centaines de produits sont rappelés pour défaut de sécurité.

Le secteur de la puériculture n’est pas épargné

Selon un article de nos confrères du magazine 60 millions de consommateurs, chaque année de très nombreux produits de notre quotidien sont rappelés à cause de failles de sécurité. Au total, le magazine a révélé pas moins de 100 alertes dont certaines sont très préoccupantes. Certains produits explosent, d’autres provoquent des incendies... Les batteries lithium-ion sont particulièrement visées.

« Depuis début 2017, nous avons recensé en France au moins six incendies dans lesquels un hoverboard (sortes de skateboards électriques) a été mis en cause », notent les auteurs de cette enquête. Des incendies ont également été provoqués avec des smartphones au cours de ces derniers mois. Et c’est avec surprise que nous apprenons que de nombreuses alertes de sécurité proviennent du secteur du jouet et de la puériculture.

Des séquelles graves pour les utilisateurs de siphon

Dans le secteur de la petite enfance, les autorités de contrôle sont très vigilantes, mais il n’en demeure pas moins que certains produits restent dangereux : « Une perle qui se détache de la poupée, une couture trop fragile qui laisse accès au rembourrage de la peluche... » Les exemples sont nombreux. Mais l’objet qui a été le plus décrié cette année reste le siphon pour la cuisine qui fonctionnent avec des cartouches de gaz.

« Nous avons collecté une soixantaine de témoignages de victimes ayant parfois subi des séquelles graves : perte d’un œil, dents cassées, fractures au visage ou à la poitrine », déplorent les auteurs de l’article. En juin dernier, la bloggeuse Rebecca Burger était même décédée des suites d’une explosion de son siphon. Pour s’assurer de la fiabilité de ses produits, il ne faut pas hésiter à consulter le site de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). 

À lire aussi : 1 000 produits cosmétiques « indésirables » selon l’UFC-Que Choisir