Santé / Bien-être | Des Américains inventent un patch contraceptif révolutionnaire
Santé / Bien-être

Des Américains inventent un patch contraceptif révolutionnaire

Publié par Sybille De-la-rocque - le 17 janv. 2019

Quel type de contraception choisir ? À cette question que de très nombreuses femmes se posent, des chercheurs américains viennent d’apporter une nouvelle réponse.

Une contraception que les femmes pourraient s’auto-administrer

De nombreuses femmes qui adoptent un moyen de contraception chimique sont freinées par la crainte d’oublier la prise d’une pilule, ou le manque de temps pour aller régulièrement chez un gynécologue. Des chercheurs américains se sont penchés sur ce problème et ont tenté d’imaginer un moyen de contraception de longue durée, que les femmes pourraient s’administrer elles-mêmes, sans l’intervention d’un professionnel.

C’est désormais chose faite avec ce patch au lévonorgestrel, dont le principe vient d’être détaillé par ses créateurs de l’institut de technologie de Géorgie, dans la revue Nature Biomedical Engineering. Ce patch permettrait aux femmes de s’injecter elles-mêmes un contraceptif, par voie cutanée, une seule fois par mois.

Les chercheurs espèrent créer un patch qui assurerait une contraception pendant six mois

Ce dispositif se matérialise sous la forme d’un timbre d’à peine quelques centimètres, sous lequel ont été placées des micro aiguilles. Sous la pression du pouce, ces micro-aiguilles se cassent puis s’insèrent dans la peau, où elles injecteront la dose suffisante de lévonorgestrel avant de se dissoudre naturellement.

Selon les premiers tests effectués sur des animaux, ce patch permettrait d’assurer une contraception efficace pendant un mois. Mais les chercheurs vont d’ores et déjà plus loin puisqu’ils espèrent imaginer un même concept pour une contraception valable six mois. Mais avant cela, ce patch sera bientôt testé en conditions réelles, sur des femmes, pour que les chercheurs obtiennent une autorisation de mise sur le marché.

À lire aussi La pilule pour hommes arrive après des tests concluants