Santé / Bien-être | Des médicaments anti-rhume, vendus sans ordonnance interdits de publicité
Santé / Bien-être

Des médicaments anti-rhume, vendus sans ordonnance interdits de publicité

Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 24 janv. 2018

Des médicaments anti-rhume, vendus sans ordonnance sont interdits de publicité depuis le 18 décembre. Ils peuvent être à l’origine d’effets indésirables graves au niveau cardiaque ou neurologique notamment s’ils sont mal utilisés.

11 médicaments contre le rhume, vendus sans ordonnance, interdits de publicité

Plus d'un mois après la décision, l'UFC Que Choisir révèle que depuis le 18 décembre 2017, onze médicaments contre le rhume vendus sans ordonnance ont été interdits de publicité par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Ces médicaments contenant des vasoconstricteurs par voie orale, utilisés pour diminuer la sensation de nez bouché, « peuvent être à l’origine d’effets indésirables graves au niveau cardiaque ou neurologique », notamment s’ils ne sont pas utilisés conformément à la notice, selon le communiqué de l’Agence nationale de sécurité du médicament.

Une durée de traitement supérieure à 5 jours trop fréquente 

Selon l’ANSM, « dans 35% des cas, l’utilisation des médicaments vasoconstricteurs n’était pas conforme à leur autorisation de mise sur le marché, avec par exemple, une durée de traitement supérieure à 5 jours ou un non-respect des contre-indications ». En revanche, l’étude n’a pas montré d’augmentation du risque chez la population ne présentant pas de contre-indications. 

Ainsi, l'agence a décidé « d’interdire la publicité grand public » pour onze médicaments (Actifed, Fervex, Dolirhume, Humex...), dans les divers médias et dans les pharmacies. L’ANSM explique son choix de vouloir « faire évoluer les comportements et favoriser le bon usage de ces médicaments ». Elle réaffirme donc sa volonté de renforcer le rôle du pharmacien et le dialogue avec les patients.

À lire aussi Rhume, grippe, gastro : soigner naturellement les maux de l’hiver