Santé / Bien-être | Lancement d'une étude pour observer l'état de santé des agriculteurs
Santé / Bien-être

Lancement d'une étude pour observer l'état de santé des agriculteurs

Céleste l'Astrologue Publié par Céleste l'Astrologue - le 28 nov. 2017
Agricultture

Comment leur métier affecte la santé des agriculteurs ? C’est à cette question que veulent répondre Santé publique France et la Mutualité sociale agricole en lançant une vaste étude sur le sujet.

Les conditions de travail des agriculteurs nuisent-elles à leur santé ?

Alors que la santé des agriculteurs est en première ligne du débat qui sévit autour des potentiels dangers du glyphosate, cet herbicide que certains pays européens voudraient bien interdire, Santé publique France et la Mutualité sociale agricole (MSA) viennent d’annoncer le lancement d’une grande étude sur l’état de santé des professionnels du monde agricole.

Objectif de cette étude : observer les liens entre l’apparition de problèmes de santé et les conditions de travail inhérentes à ce secteur professionnel, annoncent les organismes dans un communiqué. « Les résultats obtenus permettront de mieux définir les priorités de prévention et de contribuer à la mise en place de programmes dédiés. »

180 000 participants pour une étude sur plusieurs années

« Dans le milieu agricole, les expositions professionnelles sont diverses, nombreuses et source de risques (accidents, contraintes mécaniques, produits phytosanitaires, travail en extérieur, agents biologiques, stress et charge mentale...) », expliquent les organisateurs de cette étude. « L’étude Coset-MSA permettra d’étudier les liens entre ces expositions et la survenue de problèmes de santé pouvant affecter les actifs et anciens actifs. »

Pour obtenir des résultats probants, 180 000 adhérents de la MSA, actifs comme retraités, ont été tirés au sort en 2016 et participeront, pendant plusieurs années, à ce programme qui commence dès aujourd’hui puisque tous les participants ont d’ores et déjà reçu un courrier les invitant à remplir un questionnaire en ligne portant sur leur état de santé et leur situation professionnelle. L’analyse de ces données devrait commencer dès 2018 et les premiers résultats seront disponibles à partir de 2019.

À lire aussi Maladie de Parkinson : plus de risques pour les agriculteurs et les viticulteurs