Actualités | L'enfant rentré de vacances avec la rage est mort
Actualités

L'enfant rentré de vacances avec la rage est mort

Beaudoin Cecilia Publié par Beaudoin Cecilia - le 20 oct. 2017
Le garçonnet rentré de vacances avec la rage est mort © shutterstock_396069187.jpg

Le garçon de 10 ans qui avait contracté la rage après avoir été mordu par un chiot, cet été, alors qu'il se trouvait au Sri-Lanka, est mort ce mardi 17 octobre. Son entourage a été vacciné.

Les premiers signes cliniques apparus le 1er octobre
Originaire du Rhône, l'enfant de 10 ans n'a pas survécu à la rage qu'il avait contractée à la mi-août au Sri-Lanka, après avoir été mordu par un chiot qu'il caressait sur une plage de Dikwella, dans le sud du pays. La morsure, jugée sur le moment « banale », n’avait pas donné lieu à un traitement prophylactique, sur place ou en France après le retour.

Les premiers signes neurologiques du petit garçon se sont manifestés le 1er octobre. Trois jours plus tard, l'enfant était admis à l'hôpital à Lyon, où il a été placé en réanimation. Il faut savoir que sauf cas exceptionnels, la rage est toujours mortelle dès lors que des signes cliniques apparaissent. Et que la maladie a une période d’incubation généralement comprise entre vingt et soixante jours.

23 cas de rage importés en France depuis 1970 

En France métropolitaine, on n'a pas connu de cas de rage autochtone, chez l'homme, depuis 1924. D'après les autorités sanitaires, les 23 cas répertoriés depuis les années 1970 (dont le dernier remonte à 2014) concernent tous des personnes qui auraient ramené la maladie avec elles après avoir été infectées à l’étranger.

Toutes les personnes qui ont été en contact proche avec l'enfant depuis son retour de vacances cet été, soit une soixantaine de personnes au total (famille, élèves, personnels de l'école), ont bénéficié d'une vaccination en deux phases