Actualités | Des députés demandent l'interdiction du glyphosate dans l'Union européenne
Actualités

Des députés demandent l'interdiction du glyphosate dans l'Union européenne

Marie-eve Wilson-jamin Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 23 oct. 2017
glyphosate © © Shutterstock

Alors que l'Union européenne se prononce mercredi, des députés LREM demandent l'interdiction du glyphosate dans l'Union européenne "le plus rapidement possible".

L'interdiction du glyphosate au sein de l'UE pour "la santé de tous"

« La France votera contre le renouvellement de son utilisation pour dix ans et nous nous félicitons de la position responsable de notre pays » expliquent 54 des 310 députés de La République en marche (LREM), dans une tribune du Monde publiée ce dimanche 22 octobre. Ces élus LREM demandent l'interdiction "le plus rapidement possible" du glyphosate au sein de l'Union européenne, au nom de "la santé de tous".

Un texte qui tombe à pic puisque les pays de l'Union européenne doivent se prononcer ce mercredi sur la réautorisation du glyphosate. Pour rappel, cet herbicide est très utilisé en agriculture, mais sa dangerosité est au coeur d'une polémique sanitaire. En effet, le Centre international de recherche sur le cancer (OMS) l'a classé "cancérogène probable" en 2015, contrairement aux agences européennes, l'Efsa et l'Echa.

Accompagner les agriculteurs dans cette transition

Pour ces députés, dont l'ex-ministre de l'Écologie Barbara Pompili : « Sortir du glyphosate, tout en accompagnant comme il se doit les agriculteurs dans cette transition, dans un calendrier court et réaliste, est un bon compromis ». Ces signataires tentent d'alerter les pouvoirs publics en demandant ce que ces derniers souhaitent : « Continuer dans un système totalement dépendant des produits chimiques et qui arrive à bout de souffle – un système qui rend les agriculteurs asservis à l'agro-industrie – ou alors inventer une agriculture d'excellence, qui combine qualité nutritionnelle, respect de l'environnement et santé publique ? »

Ancien bras-droit de Nicolas Hulot dans sa fondation, Matthieu Orphelin appuie ce texte d'un tweet : « Co-signataire, je pense possible interdiction #glyphosate #UE en 2/3 ans en accompagnant agriculteurs ds alternatives ».

Lire aussi : Glyphosate : le consommateur est-il en danger ?