Retour X
Actualités | Un rapport alarmant sur les voies ferrées françaises
Actualités

Un rapport alarmant sur les voies ferrées françaises

Proposé par Marie-eve Wilson-jamin - le 21 août 2019

Un rapport de l'EPSF, le gendarme du ferroviaire, dont les conclusions ont été dévoilées mardi par Le Parisien, pointe de nombreuses anomalies sur les voies ferrées françaises.

Des anomalies pouvant affecter la sécurité constatées sur les voies ferrées : la SNCF ciblée

Un rapport inquiétant sur les voies ferrées est révélé par Le Parisien de mercredi 21 août. Ce document confidentiel a été réalisé par le gendarme du ferroviaire, l'EPSF (Établissement public de sécurité ferroviaire), alors que la SNCF souligne au contraire une amélioration de la sécurité depuis trois ans.

Les experts ont constaté par eux-mêmes les dégâts en effectuant des contrôles le long des voies ferrées entre avril et mai 2019. Ces derniers ont trouvé des « dizaines d'anomalies », dont certaines pouvant affecter la sécurité. Le quotidien évoquent ainsi des fils électriques rongés, des boulons manquants… Des défauts, qui ont conduit notamment à l'accident de Brétigny-sur-Orge, perdurent.

Impossible de savoir si ces anomalies sont traitées

Pour rappel, le déraillement du train Intercités Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge (Essonne) avait fait sept morts et plus de 30 blessés le 12 juillet 2013. Donc ces nouvelles anomalies ne figuraient pas dans les rapports SNCF même lorsque la dernière tournée d'inspection remontait à une semaine, souligne le quotidien.

Enfin, le rapport de l'EPSF sur 14.000 km du réseau SNCF (qui en compte 30.000), pointe aussi « plusieurs centaines d'anomalies » qui « n'ont pas été traitées dans les délais ». Pire, « Il n'est pas possible d'avoir la garantie que les anomalies identifiées lors des opérations de surveillance ont bien été traitées », constatent, choqués, les auteurs du document, dans le journal. La SNCF se défend, selon Europe 1 : « Pour juger de l'état de la sécurité, il faut regarder le nombre d'accidents de sécurité remarquables signalés par l'EPSF, et qui a baissé de 30% en trois ans », indique ainsi une source.

À lire aussi : SNCF : plus d’une heure d’attente pour acheter un billet

Crédit photos: © © Pixabay