Retour X
Actualités | SNCF : plus d'une heure d'attente pour acheter un billet
Actualités

SNCF : plus d'une heure d'attente pour acheter un billet

Proposé par M6 météo - le 3 juil. 2019

Face à la diminution du nombre de points de vente dans les gares, la CFDT cheminot lance une campagne de chronométrage pendant dix jours pour calculer le temps d’attente pour acheter un billet. 

Entre 10 minutes 1h30 d’attente

Acheter un billet de train s’apparente de plus en plus à la conquête d’un précieux sésame. La diminution du nombre de points de vente dans les gares ferroviaires a considérablement augmenté le temps d’attente pour acheter un billet. C’est ce que dénonce la CFDT cheminots.

Pendant dix jours, le syndicat va chronométrer les files d’attentes. Mardi 2 juillet, le temps d’attente a largement dépassé l’heure à la gare de Lyon (Paris, XIIe), ou encore à Lille-Flandres. « Parfois, les clients mettent autant de temps pour acheter un billet que pour faire un Paris-Lyon en TGV », dénonce Sabine Le Toquin, délégué national CFDT-cheminots. 

5.000 postes supprimés ces dernières années

En cause, la fermeture des guichets de vente des gares et des boutiques SNCF, qui provoque la colère des cheminots et des syndicats. Et les conséquences sont notables pour tous les usagers. Les dizaines de mètres de queue perturbent la circulation dans la gare, les cheminots doivent gérer la colère des voyageurs qui, pour certains, loupent leur train, faute d’avoir pu atteindre le précieux sésame. 

La CFDT lance donc sa campagne « Chrono gares » dans une quinzaine de gares pendant dix jours. À Paris, Lille, Toulouse, Dijon, Strasbourg, Bordeaux, Metz, Rennes, Lyon ou encore Tours, les files d’attentes varient entre 10 minutes et 1h30 selon les premiers tests. 5.000 postes en gare ont disparu ces dernières années, dénonce le syndicat.

À lire aussi : Les buralistes vendront bientôt des billets de train

Crédit photos: © Shutterstock