Actualités | Un tiers de la population mondiale souffre de malnutrition
Actualités

Un tiers de la population mondiale souffre de malnutrition

Publié par Sybille De-la-rocque - le 6 nov. 2017

La malnutrition revêt différents visages sur tous les continents du monde. Entre obésité et dénutrition, un rapport établi à partir des données issues de 140 pays fait le point sur ce fléau.

Un tiers des Américains sont obèses

Les êtres humains sont de plus en plus maigres et de plus en plus gros. Le dernier Global Nutrition Report, dont le contenu a été dévoilé le 4 novembre dernier lors du sommet mondial sur la nutrition à Milan, révèle que la malnutrition touche de plus en plus d’individus dans le monde. Tous les continents sont concernés par ce fléau qui se manifeste sous plusieurs formes, qu’il s’agisse de l’obésité ou de la dénutrition infantile.

Selon les chiffres avancés par le rapport, le surpoids et l’obésité toucheraient aujourd’hui 1,7 milliard de personnes dans le monde. Les pays développés sont les premiers concernés par ce constat qui frappe, en Amérique du Nord, pas moins d’un tiers de la population (33 % des hommes et 34 % des femmes sont obèses aux États-Unis). Les pays en développement sont également touchés puisque 10 millions d’enfants, sur le continent africain, seraient concernés par un surpoids.

La malnutrition freine le développement humain

Si le rapport fait état d’une baisse globale de la dénutrition chez les enfants dans le monde, il établit également que cette évolution n’est pas assez rapide et, aujourd’hui encore, 155 millions d’enfants de moins de 5 ans ont un retard de croissance quand 52 millions sont considérés comme ne pesant pas assez lourd par rapport à leur taille.

« Le monde ne peut pas se permettre de ne pas agir sur la nutrition, ou nous risquons de freiner le développement humain dans son ensemble », a déploré Corinna Hawkes, coprésidente du groupe d’experts indépendants qui a rédigé ce rapport. Cette dernière a également appelé à « un changement radical dans notre réponse à la malnutrition sous toutes ses formes », qui devra désormais se traduire en actions concrètes « pour mettre fin à toutes les formes de malnutrition d’ici 2030 ».

À lire aussi 13 cancers seraient directement liés au surpoids et à l'obésité