Actualités | Une tique contenait du sang d'un singe vieux de 20 millions d'années
Actualités

Une tique contenait du sang d'un singe vieux de 20 millions d'années

Emilia Capitaine Publié par Emilia Capitaine - le 11 avr. 2017
tique lamelle ambre sang singe

Un célèbre entomologiste a reçu par la poste une lamelle d’ambre dans laquelle se trouvait une tique contenant du sang d’un singe ayant vécu pendant l’ère tertiaire, il y a 20 millions d’années.

Un chercheur reçoit une tique par la poste

L’entomologiste (métier qui consiste à étudier les insectes) George O.Poinar Jr, à qui l’on doit l’idée d’extraire l’ADN d’insectes fossilisés dans l’ambre, a reçu une drôle de surprise d’un expéditeur inconnu dans sa boîte aux lettres : une lamelle d’ambre contenant une tique.

Après l’avoir analysée, il s’est aperçu que cette tique n’avait rien d’anodine, puisqu’elle contenait du sang d’un singe vieux de 20 millions d’années, c’est à dire ayant vécu durant l’ère tertiaire.

Le périple de la tique retracé

Les cellules sanguines du singe sont les premières à être découvertes fossilisées. Dans la revue Journal of medical entomology, George O.Poinar Jr a essayé de deviner l’enchaînement des événements : selon lui, alors que deux singe se toilettaient mutuellement, l’un a dû retirer la tique de l’autre. Cette dernière est ensuite probablement tombée dans la résine d’un arbre, qui a ensuite maturé dans de l’ambre. Des millions d’années plus tard, l'ambre a dû être découverte par un travailleur dans une mine d’ambre, qui a ensuite décidé de l’envoyer au célèbre entomologiste.

En réalité, les choses ne se sont pas déroulées exactement ainsi. Un homme prénommé Vincent Calabrese aurait découvert l’ambre puis aurait décidé de la vendre sur Ebay. C’est le collectionneur d’ambre et tennisman Alex Brown qui l’a achetée et décidé de l’envoyer anonymment à son ami George O.Poinar Jr.

À lire aussi : Ötzi, la momie qui nous ouvre les portes de la préhistoire