Actualités | Bien préparer sa voiture à passer l'hiver : 10 points à vérifier
Actualités

Bien préparer sa voiture à passer l'hiver : 10 points à vérifier

Pauline P. Publié par Pauline P. - le 27 déc. 2022
voiture hiver

Froid, verglas, brouillard et parfois neige, ne sont pas les meilleurs amis de nos voitures. En-dessous de 7°C, il est bien utile de prendre quelques précautions afin de passer un hiver en toute sérénité et surtout en sécurité, en s’évitant les mauvaises surprises. Pour pallier à des désagréments (voire à de vrais problèmes), du genre panne ou accident, il suffit d’anticiper. Quels sont les 10 points à vérifier sur sa voiture avant d’affronter l’hiver, surtout si on part à la montagne ?

#1. Contrôler les pneus

Le point le plus important ! En effet des pneus endommagés sur des routes glissantes constituent un véritable danger. Que faire ? Primo, un examen approfondi des pneus : bande de roulement abîmée ou usée, flanc coupé ou endommagé… Secundo, la pression d’air afin d’assurer une meilleure traction et de réaliser des économies de carburant. En conclusion, en cas de défaut constaté, changez-le en optant pour des pneus hiver ou 4 saisons (voir l'article sur la Loi Montagne 2022).

#2. Protéger la carrosserie

Elle souffre énormément des conditions climatiques mais aussi des sels de déneigement qui rongent la surface et la rendent sensible à la rouille et à l’oxydation. Par conséquent, il est très important de laver sa voiture en hiver, et de cirer la carrosserie ainsi que toutes les parties inférieures (derrière les roues, la calandre, les bas de caisse) qui reçoivent les projections.

#3. Vérifier les éclairages

Un contrôle de l’ensemble des dispositifs d’éclairage et de signalisation doit être effectué (ampoules) par vous-même (parfois l’accès peut être difficile) ou un garagiste… et surtout pensez à la boîte d’ampoules dans la boîte à gants.

#4. Faire les niveaux

Contrôlez à froid les niveaux d’huile et des liquides de refroidissement, de frein, de lave-glaces (version « bleue » pour l’hiver) et de direction assistée.

#5. Examiner les essuie-glaces

Si les balais raclent, il est nécessaire de les changer et les protéger ; avec l’humidité, les caoutchoucs durcis vont coller au matin. On lève les balais et on place une protection sur le pare-brise (l’astuce : un bouchon de liège).

#6. Protéger les joints de portières

On lubrifie les joints en plastique des portières (et les serrures) avec un lubrifiant au silicone afin d’éviter « le collage » indésirable.

#7. Surveiller la batterie

Quand il fait froid, la batterie est plus sollicitée et gare aux mauvais tours lors du démarrage matinal après une nuit glaciale. On vérifie donc l’état des cosses et on teste la tension (à l’aide d’un multimètre) entre 13,2 et 15 V.

#8. Laisser tourner le moteur

En hiver, le froid provoque un épaississement de l’huile qui va donc nécessiter un temps plus long pour monter en température… un léger temps de chauffe (5 min) et on profite pour désembuer et dégivrer le pare-brise, les vitres latérales et les rétroviseurs.

#9. Stocker une raclette et des gants

Surtout pas d’eau chaude, qui pourrait fissurer le pare-brise, il vaut mieux gratter et acheter une bâche anti-givre.

#10. Adapter sa conduite

On respecte les distances de sécurité et on conserve un réservoir à moitié plein.

A savoir : Les 5 objets à ne pas laisser dans sa voiture sont…. les appareils électriques et électroniques, les boissons gazeuses, les denrées alimentaires (œufs, boîtes de conserve, lait maternisé), le grattoir antigivre (il est préférable de la mettre dans son sac ou au garage.