Retour X
Maison | Que faire dans le jardin en janvier et février ?
Maison

Que faire dans le jardin en janvier et février ?

Proposé par Pauline Picquette - le 11 janv. 2021

« Un mois de janvier sans gelée n’amène pas une bonne année ». Et bien avec la période actuelle de grand froid, nous pouvons espérer que l’année 2021 sera exceptionnelle ! Jours raccourcis, gel - voire neige, frimats, brouillard : l’hiver est bel et bien installé. Tous les ingrédients sont donc réunis pour « oublier » le jardin... Grande erreur ! La végétation se repose, mais pas les jardiniers : on enfile ses bottes (bien chaudes), direction le jardin !

Que faire dans son potager aux mois de janvier et février ?

  • Quels sont les légumes à récolter ? Le temps est à la récolte des choux (pommés, de Bruxelles), des poireaux, des céleris, des brocolis, des panais et des topinambours.
  • Quels sont les légumes à planter ? Sous serres, ail, échalote et oignon se cultivent doucement à l’abri des grands froids.

Prenez garde, le froid peut être « destructeur » pour certains légumes du potager : les salades peuvent passer l’hiver, mais il convient tout de même de les protéger avec un plastique rigide, par exemple, tout comme les fraisiers avec de la paille. 

D’autres travaux sont à réaliser à cette période :

  • On réalise le plan de plantation du potager à venir, en respectant la rotation des cultures.
  • On bêche les parcelles du potager qui ne sont pas occupées, en y rajoutant un fertilisant à base de fumier et d’algues et du compost. Attention cependant à ne pas briser les mottes.
  • On récupère les cendres de bois (potasse) et le marc de café pour les répandre sur le potager.
  • On fauche les engrais verts, phacélie et moutarde, déposés et mélangés à la terre.

Comment prendre soin de son jardin ? 9 gestes indispensables

  1. On vérifie la solidité des tuteurs et des liens de palissage, surtout après un grand coup de vent.
  2. On ramasse les dernières feuilles mortes, direction le compost.
  3. On coupe les tiges des graminées pour en faire un excellent paillis.
  4. On évite de piétiner la pelouse qui souffre lors des épisodes de gel.
  5. On préserve les plantes gélives en les remisant ou en les protégeant avec un voile.
  6. On plante (s’il ne gèle pas) des pommiers et poiriers en racines nues. On taille les fruitiers.
  7. On commande les semences de tomates pour l’année à venir.
  8. On plante les vivaces à floraison estivale.
  9. On déplace les plantations à feuillage caduc.

Une culture sans produits chimiques pour un jardin et un potager bio et des récoltes saines et goûteuses.

Et la serre durant les mois de janvier et février : que faut-il faire ?

  • On nettoie les vitres, on aère quand il fait plus doux, on arrose le matin, on traque les maladies et les parasites éventuels.
  • On sème des fleurs (géraniums et bégonias) et des légumes (carottes, radis à forcer, salades).

Tous ces travaux sont adaptés à un climat océanique tempéré : on les adapte selon les régions, en avançant ou en reculant de quelques semaines.

N’oubliez pas le calendrier lunaire

Tout bon jardinier le consulte. La lune a, en effet, une influence importante sur les végétaux : l’utilisation d’un calendrier lunaire mensuel vous permet de jardiner avec la lune en retrouvant les travaux du potager ou du jardin, jour après jour, pour des récoltes fructueuses.

A vos bottes ! Prêts ? Rendez-vous au jardin !