Retour X
Santé / Bien-être | 5 conseils pour éviter le blues de l'automne
Santé / Bien-être

5 conseils pour éviter le blues de l'automne

Proposé par Pauline Picquette - le 7 oct. 2021

Les changements de saison s’opèrent, et nous voilà déjà aux débuts de l’automne... La routine s’installe, la nuit tombe plus tôt, les températures commencent à chuter et ne sont plus aussi agréables... Si certain(e)s apprécient cette période plus calme et apaisante durant laquelle tout reprend son ordre, d’autres la trouvent un peu trop redondante, voire déprimante... Voici nos 5 conseils pour éviter le blues de l’automne.

#1. Manger vitaminé

Souvent, on sous-estime l’importance de l’alimentation et le rôle que cette dernière peut avoir sur notre humeur de manière générale. Cela peut être à cause de mauvais horaires, mais aussi - et surtout - à cause de nutriments qui ne sont pas adaptés. Et oui, si on répète souvent qu’il faut manger des fruits et des légumes de saison, ce n’est pas pour rien ! Quand on y pense, c’est logique : les fruits et les légumes qui poussent en automne sont faits pour survivre à cette saison. Ainsi, consommer ces fruits vous est bénéfique, car ils détiennent tout ce dont vous avez besoin ! Et en automne, avec les conditions météo qui se bousculent, on a bien besoin de vitamines.

#2. Installer une ambiance cocooning

Certes, l’automne est un peu plus terne, mais c’est l’occasion rêvée de transformer son chez-soi en un petit nid douillet qui vous accompagnera confortablement pendant l’automne et l’hiver ! Comment ? On suit les quelques règles d’or de la « déco cocooning » ; on s’installe et on se met à l’aise : des plaids en veux-tu, en voilà, un chocolat chaud ou une bonne tisane réconfortante, et le tout accompagné d'un film ou d'un livre qui nous plaît ! Voilà une des manières les plus efficaces pour mettre la déprime de côté et laisser place au confort ! 

#3. Se mettre à la luminothérapie

Parfois, se mettre d’humeur ne suffit pas, car en effet, le passage à l’automne en lui-même a bel et bien un impact sur notre corps. Cet impact, il vient du manque de soleil, ce qui engendre une production moindre de mélatonine dans le corps. Cela peut donc se traduire par une humeur triste et un état général de fatigue, de manque de motivation,… Alors, quand notre corps n’arrive pas à pallier à ce manque de lumière, une solution existe : la luminothérapie. Elle consiste à s’exposer à une lampe conçue spécialement en un but : répliquer les rayons du soleil.

Le plus ? Ces lampes sont faciles à trouver sur internet, et une exposition de 30 minutes par jour suffit à compenser le manque de lumière naturelle, et à rebooster nos productions d’hormones !

#4. Ne pas négliger le sommeil

Pilier de la santé, il est primordial d’évoquer le sommeil, car cette période, en plus d’être nécessaire au repos du corps, est également très importante pour l’équilibre hormonal. Alors comme avec la luminothérapie, on prend soin de dormir suffisamment et convenablement pour éviter le blues de l’automne.

#5. Entretenir son cercle social

Pour les personnes introverties, l’automne est une aubaine qui ne demande qu’à être savourée. Mais pour les extravertis, le manque de sorties peut vite devenir pesant et déprimant. Le mieux pour lutter contre cela, c’est donc de voir ses amis, ses proches et de continuer à entretenir son cercle social. Vous pouvez le faire à l’extérieur quand le temps s’y prête, ou en les accueillant à la maison par exemple. La règle d’or ? On profite de ses proches sans modération et sans condition !

En appliquant ces petits conseils simples, le blues de l’automne n’aura aucune raison de vous envahir... Néanmoins, si vous trouvez que votre déprime persiste, n’hésitez pas à en parler à votre entourage pour chercher activement des solutions.