Actualités | Automne 2022 : quelles seront les tendances saisonnières ?
Actualités

Automne 2022 : quelles seront les tendances saisonnières ?

Laura J. Publié par Laura J. - le 20 sept. 2022

Alors que l’automne débutera sur nos calendriers en date du vendredi 23 septembre, c’est fin août que l’automne dit « météorologique » commence en réalité. Quel temps sera donc à attendre de manière globale sur l’hexagone entre aujourd’hui et fin novembre, moment marquant le début de l’hiver météorologique ? C’est la question que nous avons posée à Météo France et que nous allons élucider à travers cet article !

Comment ces projections météo à grande échelle sont-elles élaborées ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, peut-être est-il nécessaire de commencer par jeter un coup d’œil ensemble à la manière dont les météorologues mettent sur pied ces prévisions tentant d’anticiper les phénomènes sur des périodes allant parfois jusqu’à 6 mois.

La demande est en effet croissante et de plus en plus de secteurs désirent avoir un aperçu aussi fiable que possible de ce que donnera le temps lors de la saison suivante. Qu’il s’agisse du domaine du tourisme, de celui de l’énergie ou encore de l’agriculture, de nombreuses industries reposent en grande partie sur la météo. C’est la raison pour laquelle Météo-Contact s’appuie sur des modèles saisonniers et compile les données reçues afin de mettre sur pied différents scénarios. Quels sont ces modèles ?

  • CFS : Climate Forecast System
  • IRI : International Research Institute
  • CEPMMT : Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme
  • NCEP : National Centers for Environmental Prediction

L’entité ne se contente donc pas de s’appuyer sur une seule source mais conjugue les différentes études afin de parvenir à une fiabilité quant à la prévision des tendances saisonnières qui tourne aux alentours de 60 %.

Qu’attendre des deux prochains mois en termes de météo ?

Alors que le mois de septembre s’achève, on peut constater que les prévisions proposées par Météo-Contact étaient très proches de la réalité. Un prolongement estival avait en effet été annoncé, avec un rafraîchissement en fin de mois. Les récents orages (eux aussi anticipés par les modèles) ayant suivi deux semaines de chaleur ont bel et bien apporté de la fraicheur sur tout le territoire.

Qu’en est-il des tendances pour le mois d'octobre ? Et bien elles n’annoncent pas de changement majeur. Seule une anomalie anticyclonique demeurerait autour des frontières et serait donc synonyme d’un temps plus sec qu’à l’accoutumée. Les températures se rafraichiraient certes pour finir en fin de mois à se calquer sur les moyennes de saison.

Pour novembre en revanche, les météorologues prévoient sur les deux premières semaines une légère hausse des températures, températures qui deviendraient plus douces que d’habitude. La raison ? De hautes pressions qui demeureraient trop proches de la France pour apporter un retour du flux perturbé. Il se pourrait également que des épisodes cévenols / méditerranéens se produisent autour de la fin du dernier mois de l'automne météorologique.

De façon plus générale, c’est apparemment un automne encore sec qui nous attend, après un triste épisode de sécheresse estivale ayant marqué beaucoup de régions à travers la planète. On attend également une anomalie côté mercure qui aurait 50 % de chances de se produire. Ainsi, un écart de +0.5°C à +0.8°C est prévu sur la saison.