Actualités | Certains mots sont désormais interdits aux États-Unis
Actualités

Certains mots sont désormais interdits aux États-Unis

Sybille De-la-rocque Publié par Sybille De-la-rocque - le 18 déc. 2017
Donald Trump

L’administration Trump se serait-elle rendue coupable de censure ? C’est ce qu’affirme le Washington Post, révélant des informations confidentielles qui ont heurté de nombreux Américains.

L’administration américaine supprime certains mots du langage officiel

L’administration Trump est au cœur d’un nouveau scandale, révélé vendredi 15 décembre par le Washington Post. Selon les informations du quotidien, le gouvernement américain aurait dressé une liste de sept mots et expressions qui devront désormais être bannis des documents relayés par les autorités sanitaires et autres organes de l’État.

Dans cette liste, apparaissent les mots « fœtus », « transgenre », « diversité », « vulnérable », et les expressions « prestation sociale », « fondé sur des données concrètes », et « fondé sur la science ». « Dans certains cas, les analystes ont reçu des phrases alternatives à utiliser », révèle encore le Washington Post. « Plutôt que ‘fondé sur la science’, la phrase suggérée est ‘fondé sur la science en tenant compte des normes et des souhaits de la communauté’ ».

Le ministère de la Santé nie avoir donné des consignes de langage

Selon une autre information révélée par le quotidien, le terme « Affordable Care Act », soit l’Assurance maladie à l’américaine, doit désormais être remplacé par « Obamacare », du nom du président qui l’a instaurée.

Sur les réseaux sociaux, où ont filtré ces informations, de nombreux internautes se scandalisent de cette censure. La communauté LGBT affirme quant à elle qu’il s’agit d’une manœuvre pour nier la présence de ses membres des programmes et communications du gouvernement. En face, l’administration Trump nie tout en bloc et affirme que les autorités sanitaires « continueront à utiliser les meilleures preuves scientifiques disponibles pour améliorer la santé de tous les Américains ».