Actualités | Gaz à effet de serre : 30 % en 25 ans !
Actualités

Gaz à effet de serre : 30 % en 25 ans !

Jean-baptiste Giraud Publié par Jean-baptiste Giraud - le 19 mai 2016
Gaz effet serre © Shutterstock.comr

C'est un rapport de l'Agence Américaine d'Information sur l'Energie (EIA) qui donne cette estimation. D'après l'EIA, en 2040, l'émission de gaz à effet de serre par l'activité humaine aura encore progressé d'un tiers, par rapport aux émissions actuelles ! 

L'EIA, en réalisant cette étude, admet avoir eu du mal à évaluer les conséquences des engagements pris par les participants à la COP21, faute d'actions concrètes et quantifiables pour l'instant. Résultat des courses, l'objectif de limiter l'élévation de la température globale du globe de 1,5 degré semble impossible à atteindre pour l'agence, qui parie plutôt sur 3 degrés, à l'échelle du XXIe siècle.

Le rapport pointe du doigt ceux qui vont polluer plus

Mais le but de ce rapport, réalisé par une agence gouvernementale américaine rappelons-le, est aussi de pointer du doigt ceux qui vont continuer à polluer plus. Et effectivement, d'après le rapport de l'EIA, ce sont les pays émergents qui vont le plus contribuer à l'augmentation de l'émission de gaz à effet de serre dans les prochaines années. La part des 34 pays les plus riches, membres de l'OCDE, dans les émissions, passe ainsi de 38 % en 2015 à 32 % en 2040. Elle était encore de 55 % en l'an 2000...

Jusqu'au 26 mai, les 195 pays ayant participé à la COP21 à Paris l'an dernier sont réunis à Bonn, en Allemagne. Le but de cette réunion est de traduire en actes concrets les promesses générales faites lors de la COP21. Ce rapport de l'EIA tombe à point nommé pour aider les négociateurs américains à défendre leur point de vue, à savoir, faire un minimum d'efforts, alors que les États-Unis restent, et de loin, le premier pays émetteur de gaz à effet de serre au monde. 

À lire aussi : Retour sur l’accord de la COP 21