Actualités | Grève de la fonction publique du mardi 10 octobre : quels secteurs seront touchés ?
Actualités

Grève de la fonction publique du mardi 10 octobre : quels secteurs seront touchés ?

Marie-eve Wilson-jamin Publié par Marie-eve Wilson-jamin - le 9 oct. 2017

C'est une première depuis dix ans ! Tous les syndicats (CGT, CFDT, FO, UNSA, FSU, Solidaires, CFE-CGC, CFTC et FA) des quelque 5,4 millions d’agents de la fonction publique sont appelés à faire grève et à manifester ce mardi 10 octobre contre les mesures annoncées par le gouvernement.

Les neuf fédérations syndiacles unies pour protester contre les projets du gouvernement

Suppression de 120.000 postes en cinq ans, gel des rémunérations, jour de carence réinstauré, remise en cause de leur statut... Les neuf fédérations syndicales des trois versants de la fonction publique (État, hospitalière, territoriale) veulent protester contre ces projets du gouvernement.

Près de 130 manifestations et rassemblements sont prévus dans 90 départements. Et fait inédit depuis 2009 et la loi Bachelot, une dizaine de syndicats de praticiens hospitaliers (médecins, pharmaciens, dentistes) s'associent à l'appel du secteur paramédical (infirmiers, aides-soignants). Enfin, certains guichets de La Poste seront fermés. Des secteurs du privé comme les banques, la chimie, ou l'agroalimentaire ont appelé à la mobilisation, sans préavis de grève. Enfin, chez les policiers, Alternative CFDT et l'Unsa-police ont appelé à manifester. Même chose pour les agents de Pôle Emploi, ou pour ceux des chambres de commerce et d'industrie.

Fermetures de crèches et d'écoles, pas de perturbations prévues à la SNCF

Il faudra aussi compter sur les fermetures de crèches et d'établissements scolaires, même si un service minimum doit être mis en place, selon la loi d'août 2008. Un principe valable seulement dans le primaire et pas appliqué partout. Les cantines seront, elles, fermées et les animateurs en grève (sortie d'école prévue à 15 heures). Les enseignants protestent contre la réduction du nombre de contrats aidés, qui ont un rôle-clé (cantine, animation) dans le bon fonctionnement des établissements. Plusieurs syndicats du privé appellent également à la grève. Selon la direction de la SNCF, la circulation des TGV, Transilien, TER, Eurostar et Thalys ne devrait pas être perturbée, malgré les appels à la grève lancés par plusieurs syndicats dont la CFDT-Cheminots et SUD-rail.

Le gouvernement accueillera les syndicats le 16 octobre pour un rendez-vous salarial. Il doit y annoncer des mesures, très attendues, sur le système de rémunération des agents publics et leur pouvoir d’achat. L'inquiétude concerne également la réforme de leur statut, censé les protéger du clientélisme. Et ils jugent insuffisantes les premières propositions du gouvernement pour compenser la hausse de la CSG, puisque leur statut les empêche de profiter de la baisse des cotisations salariales. Selon eux, Emmanuel Macron souhaite exclure les syndicats au profit de personnalités étrangères et d'entreprises.

À lire aussi : Budget 2018 : les conséquences sur le quotidien des Français