Actualités | La solidarité incroyable de ses collègues
Actualités

La solidarité incroyable de ses collègues

Nathalie Jouet Publié par Nathalie Jouet - le 26 oct. 2016
La solidarité incroyable de ses collègues (c) Shutterstock

Alors que sa fille est atteinte d’une leucémie, ses collègues lui ont offert plus de 330 jours de congés. En effet, l’enfant doit subir une chimiothérapie durant plusieurs mois.

Un grand geste de solidarité

Nathalie Simonet, une habitante de la commune de Saint-Angel en Corrèze, a appris en avril dernier que sa fille de 12 ans était atteinte d’une leucémie. Alors qu’elle travaillait depuis plus de 20 ans dans le magasin Monsieur Bricolage de Domérat, elle a bénéficié d’un élan de solidarité de la part de ses collègues.

Chacun a offert une partie de ses jours de congés, pour lui permettre de consacrer plus de temps à sa fille. Certains d’entre eux ont donné jusqu’à une semaine. L’entreprise a elle aussi offert une semaine de congés. Au total, les collègues de Nathalie Simonet lui ont permis d’obtenir 11 mois de repos.

Une transmission permise grâce à la loi Mathys

Depuis deux ans, la loi Mathys donne la possibilité aux salariés de donner de manière anonyme une partie de leurs jours de congés à un collègue dont l’enfant est gravement malade.

Cette loi doit son nom à un enfant atteint d’un cancer. Son père avait pu bénéficier de 130 jours de RTT grâce à ses collègues et à l’accord de l’entreprise. Il lui avait consacré tout son temps, jusqu’à son décès en décembre 2009. Grâce à cette loi, plusieurs élans de solidarité se sont multipliés depuis 2014.