Actualités | Près d'un tiers des ours polaires disparaîtront d'ici 40 ans
Actualités

Près d'un tiers des ours polaires disparaîtront d'ici 40 ans

Céleste l'Astrologue Publié par Céleste l'Astrologue - le 15 déc. 2016
Ours polaire

Le réchauffement climatique impacte lourdement le cycle de vie des ours polaires. Près de la moitié de l’espèce pourrait disparaître dans les quatre décennies à venir, selon les récentes conclusions d’une équipe de chercheurs américains.

30 % des ours polaires pourraient disparaître d’ici 40 ans

Les ours polaires sont désormais officiellement en danger. Classés dans la catégorie « vulnérables » de la Liste rouge des espèces en voie de disparition de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), ils pourraient perdre près de la moitié de leur population actuelle dans les quelques décennies à venir.

Cette conclusion a été tirée par des chercheurs américains. Leur constat a été publié dans la revue Biology Letters et révèle que sur les 26 000 ours polaires vivant actuellement au Pôle Nord, plus de 30 % pourraient disparaître d’ici à 40 ans. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont utilisé différentes méthodes de calcul et se sont notamment appuyés sur des relevés satellites, qui permettent d’évaluer les conséquences de la fonte des glaces dans ces régions.

Six sous-catégories d’ours polaires aujourd’hui en déclin

Le réchauffement climatique impacte en effet lourdement le milieu de vie de ces ours polaires. La disparition de la banquise implique des changements perceptibles sur la reproduction de ces animaux tandis que la réduction du nombre de proies potentielles pour ces carnivores provoque également un stress non-négligeable qui affecte leur comportement.

Aujourd’hui, les 19 sous-catégories que comptent les ours polaires ne sont pas toutes en danger. Seules 6 seraient en déclin. Mais les chercheurs l’affirment, les conséquences du réchauffement climatique finiront inévitablement par nuire à l’ensemble de l’espèce.

À lire aussi : Extinction du premier mammifère à cause du climat