Actualités | Vers une pénurie mondiale d'avocats ?
Actualités

Vers une pénurie mondiale d'avocats ?

Publié par Sybille De-la-rocque - le 18 nov. 2016

L’avocat deviendra-t-il un produit de luxe ? Le réchauffement climatique aidant, ce fruit exotique très apprécié des Français, pourrait se faire plus rare et donc plus cher.

La France, dixième consommatrice mondiale d’avocats

Les Français sont friands d’avocats mais pourraient bien devoir se résoudre à réduire leur consommation de ce fruit exotique devenu courant sur les tables. Les principaux producteurs d’avocats que sont le Mexique et les États-Unis, sont de plus en plus inquiets face à une inexorable hausse de la demande, et une baisse progressive de la production.

Il faut dire que l’avocat connaît une véritable heure de gloire. Il se consomme à toutes les sauces et de nombreuses spécialités en vogue aujourd’hui, comme la nourriture mexicaine ou japonaise, utilisent l’avocat dans de nombreux plats. Conclusion : 3,1 millions de tonnes d’avocats sont produits chaque année pour satisfaire les 265 400 tonnes consommées aux États-Unis, les 745 700 tonnes mexicaines et les 65 800 tonnes françaises (dixième consommateur mondial et premier européen).

Les restaurateurs anticipent une hausse du prix des avocats

Le véritable problème que rencontrent les producteurs d’avocats est climatique. Cette culture participe en effet largement au réchauffement climatique, et ce dernier le lui rend bien puisque c’est ce même dérèglement environnemental qui limite aujourd’hui la production des avocats.

Pour rétablir l’équilibre, la production d’avocats doit donc être réduite et ces fruits, bien qu’appréciés, devront se faire plus rares et donc plus chers. Pour certains restaurateurs, cette hausse deviendra un véritable dilemme. En 2014 déjà, la chaîne de fast-food mexicaine Chipotle avait annoncé que le guacamole pourrait disparaître de ses menus si les prix continuaient à augmenter.