Écologie | Cadeau de Noël : les fabricants de jouets de plus en plus sensibilisés à l'écologie
Écologie

Cadeau de Noël : les fabricants de jouets de plus en plus sensibilisés à l'écologie

Laura J. Publié par Laura J. - le 9 déc. 2022

Cela ne nous vient pas immédiatement à l’esprit lorsque l’on parle des jouets, mais il s’agit en réalité malheureusement d’une industrie très polluante. La plupart des objets qui nous permettent d’occuper nos enfants est en effet fabriqués à base de plastiques en tout genre et impliquent également l’utilisation de colorants et teintures – tous ces matériaux étant extrêmement nocifs pour la planète, et parfois même pour la santé des tout petits. Les parents se tournent donc de plus en plus volontiers vers des produits plus responsables. Face à cette tendance, les fabricants de jouets se creusent de plus en plus les méninges pour développer des produits à l’impact limité sur la nature. Gros plans sur ce changement de société indispensable !

Une attention toujours plus grande portée aux matières utilisées

Nous l’avons vu en introduction et vous le constatez à chaque fois que vous vous promenez dans un magasin de jouet ou bien dans les rayons des supermarchés dédiés à ces produits : ce secteur emploie dans la plupart des cas des matériaux basés sur la transformation du pétrole. Entre les jouets en plastique, les peluches en matériaux textiles synthétiques et ceux en matériaux naturels impliquant une utilisation intense de pesticides, la pollution de l’environnement est omniprésente.

Les parents et autres acheteurs de jouets ont donc de plus en plus tendance à se tourner vers des alternatives – en témoigne d’ailleurs le succès grandissant de méthodologies comme celle de Montessori, qui a pour conséquence une consommation en plein boom de produits fabriqués en bois par exemple.

Ainsi, de plus en plus de fabricants travaillent à la création de joujoux qui seront composés de matériaux plus nobles et plus « verts ». Le bois est bien entendu très populaire, mais également les plastiques recyclés, tout simplement.

Un focus important sur le recyclage

Dans une émission du 13 Heures diffusée sur France TV, la journaliste Dorothée Lachaud affirmait "Rien qu’en France, il faut savoir que l’industrie du jouet génère 100 000 tonnes de déchets par an, selon l’Ademe". A l’approche de Noël notamment, il est donc de plus en plus nécessaire de réfléchir à l’impact de nos achats sur l’environnement, surtout lorsque l’on sait que la durée de vie d’un jouet (avant qu’il semble inutile à l’enfant et soit jeté) est de 8 mois en moyenne

Ainsi, il apparait clairement que les fabricants se concentrent certes sur l’utilisation de matériaux moins polluants dans le cycle de construction de l’objet, mais aussi sur l’étape de recyclage.

Une nouvelle manière de consommer basée sur la réutilisation

Nous l’avons vu plus haut, les enfants utilisent pendant environ 8 mois un jouet avant que ce dernier ne perde son attrait aux yeux des petits. De nombreuses initiatives de réutilisation ont donc vu le jour ces dernières années.

Vous allez par exemple pouvoir vous fournir auprès d’une association un jouet (une poupée par exemple) contre un paiement moins important que dans un magasin classique. Quand ce joujou ne sera plus utilisé par votre enfant, vous pourrez le ramener puis récupérer un autre produit en échange. La poupée passera alors dans une autre famille qui la ramènera plus tard à son tour, lorsqu’elle en sera plus utile à son nouveau propriétaire, etc.