Loisirs | 6 films internationaux à ne pas rater en ce mois de juin 2022
Loisirs

6 films internationaux à ne pas rater en ce mois de juin 2022

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 29 mai 2022
pop corn cinema

En ce printemps de cinéma-Festival de Cannes (17 au 28 mai 2022), rendez-vous dans les salles obscures pour découvrir des longs-métrages « hors » les frontières, de qualité et d’émotions fortes ! 

1. La ruche de Blerta Basholli (2021)

Drame social (Macédoine, Suisse, Kosovo, Albanie) avec Yllka Gashi et Cun Lajci, 1h23

  • Synopsis : Fahrije, dont le mari a disparu depuis la guerre du Kosovo, a lancé une petite entreprise agricole. Deuil et difficultés financières, mais pas seulement… son ambition et ses initiatives pour évoluer avec d’autres femmes provoquent l’ire du village traditionnel et patriarcal.
  • Avis du cinéphile : Un personnage féminin fort et plein de couleurs qui ne renonce pas ! Un film qu’il faut voir… sans détour !

2. Compétition officielle de Mariano Cohn et Gaston Duprat (2022)

Comédie « déjantée » (Argentine, Espagne) avec Pénélope Cruz et Antonio Banderas, 1h54

  • Synopsis : Un milliardaire décide de faire un film pour laisser une « trace » dans l’Histoire. Il engage donc les meilleurs du grand écran, la cinéaste Lola Cuevas, des stars d’Hollywood… du talent à revendre mais surtout des égos démesurés !
  • Avis du cinéphile : Caricature « jouissive » du monde du cinéma !

3. Varsovie 83, une affaire d’Etat de Jan P. Matusynski (2022)

Drame politique (Pologne, République Tchèque, France) avec Tomasz Zietek et Agnieszka Grochowska, 2h40

  • Synopsis : Varsovie 1983… Le fils d’une militante proche de Solidarnosc est battu à mort par la police. Mensonges et menaces d’un régime totalitaire qui va tout faire pour empêcher la tenue d’un procès équitable.
  • Avis du cinéphile : Thriller glaçant et oppressant sur le totalitarisme !

4. L’école du bout du monde de Pawo Choyning Dorji (2022)

Drame (Bouthan) avec Sherab Dorji et Tshering Dorji, 1h49

  • Synopsis : Un jeune instituteur du Bouthan est envoyé dans la partie la plus reculée du pays.  Le quotidien est rude, mais la force spirituelle des habitants du village va transformer son destin.
  • Avis du cinéphile : L’étrange beauté du pays (et la spiritualité) soulève « les montagnes » !

5. Nitram de Justin Kurzel (2022)

Drame social (Australie) avec Caleb Landry Jones et Essie Davis, 1h50

  • Synopsis : Australie, années 90, Nitram vit ses parents entre solitude et frustration… il rencontre Helen, héritière marginale, qui vit seule avec ses animaux. Ils se construisent une vie à part. Lorsqu’Helen disparait tragiquement, colère et solitude vont faire basculer le jeune homme dans la violence.
  • Avis du cinéphile : Film étrange, angoissant sur le portrait d’une famille ravagée par la maladie mentale (interdit aux moins de 12 ans).

6. La femme du fossoyeur de Khadar Ahmed (2022)

Drame social (Somalie, Allemagne, Finlande, France) avec Omar Abdi et Yasmin Warsame, 1h22

  • Synopsis : Guled et Nasra forment un couple amoureux des quartiers pauvres de Djibouti. Mais Nasra souffre d’une grave maladie rénale et doit se faire opérer d’urgence... l’opération coûte cher et Guled travaille d’arrache-pied comme fossoyeur. Où trouver l’argent ?
  • Avis du cinéphile : Un magnifique voyage à Djibouti où l’amour est le fil conducteur d’une histoire simple !