Loisirs | Cinéma en cette rentrée 2022 : les femmes à l’affiche !
Loisirs

Cinéma en cette rentrée 2022 : les femmes à l’affiche !

Pauline P. Publié par Pauline P. - le 1 sept. 2022
femme cinema

En cette rentrée cinématographique, il est temps d’y retourner ! Surtout qu’on y propose de magnifiques longs-métrages dans lesquels les femmes « crèvent » l’écran ! Nous vous proposons de découvrir 7 films sur la sororité autour de Leila, Nathalie, Vicky, Mia…

1. Leila et ses frères de Saeed Roustaee

Drame social (Iran) avec Taraneh Alidoosti et Navid Mohammadzadeh (2h49min)

  • Synopsis : Leila a dédié toute sa vie à ses parents et à ses quatre frères. Touchée par la crise économique, la famille croule sous les dettes et se déchire. Mais Leila ne baisse pas les bras et décide d’acheter une boutique avec ses frères, en y mettant toutes leurs économies. Leur père, dernier soutien financier de la famille, qui a promis une grosse somme d’argent, se dédit pour devenir le chef de sa communauté, immense distinction de la tradition persane.
  • Avis du cinéphile : Une longue fresque familiale où la modernité est opposée aux traditions. On retiendra cette volonté d’émancipation des femmes face au paternalisme archaïque.

2. La dérive des continents de Lionel Baier

Comédie (Suisse) avec Isabelle Carré et Théodore Pellerin (1h29min)

  • Synopsis : Nathalie Adler, en mission pour l’UE, en Sicile, est chargée d’organiser la prochaine visite du Président Macron dans un camp de migrants. Albert, le fils de Nathalie, militant engagé auprès d’une ONG débarque sans prévenir… leurs retrouvailles vont être plus détonantes que le voyage diplomatique.
  • Avis du cinéphile : Tendre et décalé (sur fond de crise migratoire)… Absurde et réjouissant !

3. Les cinq diables de Léa Mysius

Comédie dramatique et fantastique (France) avec Adèle Exarchopoulos et Sally Drame (1h35 min)

  • Synopsis : Vicky a un don : elle peut sentir et reproduire toutes les odeurs de son choix qu’elle collectionne dans des bocaux étiquetés. Elle a extrait en secret l’odeur de sa mère Joanne à qui elle voue un amour exclusif, voire maladif. Vicky se lance dans l’élaboration de l’odeur de Julia, la sœur de son père, mais elle est transportée dans des souvenirs obscurs et magiques…
  • Avis du cinéphile : Récit olfactif et captivant.

4. Revoir Paris d’Alice Winocour 

Drame (France) avec Virginie Efira et Benoît Maginel (1h45 min)

  • Synopsis : Mia est prise dans un attentat dans une brasserie à Paris. Trois mois plus tard, elle est toujours traumatisée et n’a pas réussi à reprendre le cours de sa vie… Elle décide d’enquêter dans sa mémoire pour retrouver le chemin d’un bonheur possible.
  • Avis du cinéphile : « Belle » reconstruction post-attentat ; consolateur et cathartique !

5. 107 mothers de Péter Kerekes

Drame (Slovaquie, République tchèque, Ukkraine) avec Maryna Klimova

  • Synopsis : Lyesa donne naissance à un petit garçon dans la prison pour femmes d’Odessa, en Ukraine. Jusque 3 ans, les enfants peuvent rester avec leur mère ; ensuite, il faut trouver un membre de la famille prêt à les accueillir ou c’est le placement définitif en orphelinat. Lyena va tenter tout pour ne pas être séparée de son fils…
  • Avis du cinéphile : Une œuvre bouleversante !

Sans oublier : Tout le monde aime Jeanne de Céline Devaux, Les enfants des autres de Rebecca Zlotowski, Le sixième enfant de Léopold Legrand