Retour X
Loisirs | Les animaux au cinéma : 10 films 100 % « bêtes » à regarder
Loisirs

Les animaux au cinéma : 10 films 100 % « bêtes » à regarder

Proposé par Pauline Picquette - le 22 oct. 2020

Les animaux sont aujourd’hui en train de disparaître de la surface de la planète, mais ils sont de plus en plus nombreux à occuper celle des écrans... 

On évoque ici un nouveau cinéma animalier, voire « animaliste », apparu depuis quelques décennies. Le regard, celui de la société humaine sur les bêtes sauvages ou domestiques, a résolument changé sous l’influence des mouvements de la libération animale, mais pas seulement ! Partons à la rencontre de 10 films dans lesquels les bêtes font leur cinéma.

1. Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal (2020)

Comédie (et romance) française (97 min) avec Laure Calamy et Benjamin Lavernhe

  • Synopsis : C’est la gentille histoire d’Antoinette, accompagnée d’un âne récalcitrant (Patrick), partie à la poursuite de son amant, lui-même en chemin avec sa femme et sa fille, dans les Cévennes.
  • Avis du cinéphile : C’est plaisant et convenu… et drôle ! On passe un bon moment !

2. Donne-moi des ailes de Nicolas Vannier (2019)

Film d’aventure français (113 min) avec Jean-Paul Rouve et Louis Vazquez

  • Synopsis : Christian, scientifique visionnaire et spécialiste des oies sauvages, se voit confier son fils, Thomas, pour les vacances. L’ado, fan de jeux vidéo, peu concerné, va tout de même se rapprocher de son père pour participer à une mission hors du commun : sauver des oies naines (en voie de disparition). C’est le début d’un voyage migratoire vers la Norvège pour les oiseaux, Christian et Thomas sur leur ULM.
  • Avis du cinéphile : Un conte engagé aux sublimes images en plein vol ! Une aventure humaine (et animale) émouvante.

3. Croc-Blanc de Alexandre Espigares (2018)

Film d’animation et d’aventure franco-américano-luxembourgeois (87 min) avec les voix de Nick Offerman et Rashida Jones

  • Synopsis : Fier et courageux chien-loup, Croc-Blanc grandit dans les terres enneigées et dangereuses du Grand Nord. Recueilli par une tribu indienne, il est vendu à un homme cruel, qui le martyrise. Sauvé par un couple bienveillant, il apprendra à maîtriser son instinct sauvage et à devenir ami avec des humains.
  • Avis du cinéphile : Très réussi et très beau ! En prime, réalisé par un studio français d’animation, c’est dire ! Une bonne surprise !

4. L’odyssée de Pi de Ang Lee (2012)

Film d’aventure américano-britannico-canado-taïwanais (125 min) avec Suraj Sharma et Tabu (le tigre)

  • Synopsis : Après le naufrage de leur navire au fond du Pacifique, un ado (Pi), et un tigre du Bengale se retrouvent sur un petit canot de sauvetage au milieu de l’Océan. Ils doivent, alors, force oblige, pour survivre, s’entendre et apprendre à se faire confiance : tâche bien difficile !
  • Avis du cinéphile : Un beau conte initiatique ! Nommé à 11 Oscars et meilleur film en 2013.

5. 2 frères de Jean-Jacques Annaud (2004)

Film d’aventure franco-britannique (109 min) avec Guy Pearce et Freddie Highmore

  • Synopsis : Dans les années 20, en Indochine, dans les forêts du nord du Cambodge, deux jeunes tigres voient le jour loin des hommes, dans les ruines d’un temple Kmer. Capturés et séparés, Sangha et Kumal se retrouvent un an plus tard dans une arène pour combattre. Ils se reconnaîtront et s’enfuiront vers leur terre natale.
  • Avis de cinéphile : Joli conte animalier ! C’est beau et plein d’émotions.

6. Okja de Bong Joon-ho (2017)

Film de science-fiction américano-sud- coréen (120 min) avec Ah Seo-hyeon et Tilda Swinton

  • Synopsis : Une société agro-alimentaire a mis au point une race de cochons géants, semblables à des hippopotames mais fidèles comme des chiens. Mija, qui vit dans les montagnes sud-coréennes avec son grand-père, élève Okja, l’un des cochons. La société récupère le dit-cochon mais la jeune fille, prise d’affection, refuse et part en guerre, jusqu’en Amérique pour sauver Okja.
  • Avis du cinéphile : Fable autour d’une amitié et qui pose la question sur la consommation de viande. Message humaniste et politique : poignant !

7. Babe, le cochon devenu berger de Chris Noonan (1995)

Comédie britannico-australo-américaine (95 min) avec James Cromwell et Magda Szubanski

  • Synopsis : C’est Babe, un cochon, destiné à finir en charcuterie. Il s’échappe par miracle puis, il est gagné lors d’un jeu de foire par un fermier. Il découvre alors la vie de la ferme et se lie d’amitié avec Ficelle, chienne de berger, qui lui apprend le métier de « cochon de berger » !
  • Avis du cinéphile : Très beau conte animalier, à voir en famille ; touchant et drôle.

8. Sauvez Willy de Simon Wincer (1993)

Film d’aventure franco-américain (112 min) avec Keiko (l’orque), Jason James Richter et Lori Petty

  • Synopsis : Willy, un orque mâle, vit mal, dans un delphinarium aux USA.  Il subit le dressage mais ne coopère pas au spectacle car traumatisé par les coups répétés sur les vitres, donnés par les enfants. Jesse, un pré-ado en punition au delphinarium, devient son meilleur ami et va tenter de le sauver. 
  • Avis du cinéphile : Film-culte des années 80 ! Une belle histoire d’amitié émouvante au message écolo : 1er film d’une trilogie.

9. Gorilles dans la brume de Michel Apted (1988)

Drame et biopic américain (125 min) avec Sigourney Weaver et Bryan Brown

  • Synopsis : Ce film est consacré à l’engagement de Diane Fossey en Afrique Centrale, de 1967 à 1985, pour la protection des gorilles des montagnes. Victimes de braconnage par une partie des populations locales, les primates sont menacés d’extinction : la scientifique engagera des actions, parfois violentes, pour préserver les gorilles… à en perdre la vie.
  • Avis du cinéphile : Un grand film ! Une interprétation magnifique de S. Weaver ! Un hymne à la nature et à la protection animale. 

10. L’ours de Jean-Jacques Annaud (1988)

Film animalier français (92 min) avec Bart et Youk (les ours), et Tchécky Karyo

  • Synopsis : Colombie-Britannique, 1885… Adopté par un ours solitaire, un ourson orphelin et inexpérimenté fait son apprentissage de la vie sauvage et du danger, représenté par 2 chasseurs à leur poursuite. Un lien fort va se créer entre eux, nécessaire à leur survie dans ce milieu hostile.
  • Avis du cinéphile : De sublimes décors naturels ! C’est beau et écologique… et surtout un véritable tour de force technique et logistique pour Jean-Jacques Annaud et son équipe.