Loisirs | Retraites spirituelles : 5 lieux en France pour respirer
Loisirs

Retraites spirituelles : 5 lieux en France pour respirer

Pauline Picquette Publié par Pauline Picquette - le 14 juil. 2022
relaxation femme

Certains lieux allient parfaitement le calme retrouvé d’une retraite spirituelle et l’agrément d’un séjour de tourisme. Beauté des paysages, mais aussi plénitude (du corps et de l’âme) au cœur de sites exceptionnels ! Se mettre «  au vert » pour se retrouver… 5 destinations pour un dépaysement total !

1. L’Abbaye de Lérins (Ile Saint-Honorat, Cannes dans les Alpes-Maritimes)

Une oasis de paix et de verdure, à 15 min de Cannes par navette maritime… Les 21 moines cisterciens vous accueillent dans des chambres individuelles ou doubles. Criques paradisiaques, oliviers et pins d’Alep et même un petit domaine viticole entretenu par les religieux. Mais aussi partage des tâches quotidiennes et repas en silence… Ce « petit paradis » est très demandé ; on réserve directement auprès du père hôtelier, 2 mois à l’avance.

2. L’Abbaye de Rhuys (Morbihan, Bretagne)

Dans un cadre somptueux, celui du parc national du Golfe du Morbihan, l’abbaye (d’art roman), en bord de mer, vous propose des séjours pour se refaire une santé physique et morale, faire le point, prendre une grande respiration et se retrouver. Les sœurs vous accueillent dans 80 chambres avec tout le confort nécessaire pour un week-end ou 1 à 2 semaines.

3. La Maison d’accueil Ephrem (Paris)

Le monastère (et son hôtellerie) est un lieu de retraite bien connu des Parisiens en recherche de sérénité. Ce site de retraite possède 160 lits répartis dans des dortoirs ou des chambres privatives. Croyant ou non, on peut y passer une nuit, voire 5 au maximum, et se mêler à la vie (en toute discrétion) des religieuses bénédictines du Sacré-Cœur de Montmartre. Un cadre idéal pour se mettre à l’écart du monde quelques jours.

4. L’Abbaye bénédictine de Ligugé (Vienne)

Forte de 25 moines, vivant selon la Règle de Saint-Benoît, l’abbaye vous permet de passer de courts séjours afin de partager la vie des religieux, dans un cadre spirituel. Les repas sont pris en commun, en silence et aucune obligation n’est faite aux retraitants sauf de respecter la règle du silence des moines, les temps de prière (que l’on peut partager), les heures de travail, mais également les temps d’échanges et de fraternité.

5. Le Monastère La Font Saint-Joseph du Bessillon (Cotignac, Var)

Les 6 religieuses (Congrégation Mater Dei, venue d’Argentine en 2019) mènent une vie contemplative (7 offices/ jour) dans la prière que les pèlerins et retraitants peuvent partager. Le couvent accueille et héberge en ses murs pour des temps de solitude uniquement des femmes ; les hommes, eux, sont logés au sanctuaire de Notre-Dame des Grâces, relié par un chemin à travers la forêt.

En bonus : Pour les retraitants à la recherche de l’insolite

La Communauté des Anawin à Monteils (Aveyron) dispose d’une petite hôtellerie et reçoit entre Pâques et la mi-septembre des retraitants pour des séjours du lundi au vendredi. Vous partagerez le quotidien des 2 sœurs (formidables) : élevage et traite des chèvres (fabrication de fromages), mais aussi confitures au chaudron. Dépaysement assuré dans ce havre de paix !

Pour une retraite (en fonction du lieu), pour le corps et l’esprit, à partir de 300 euros, le week-end de 3 jours, 600 pour la semaine.