Actualités | Diesel : les moteurs Euro 5 et Euro 6 sont 4 fois plus polluants qu'annoncé
Actualités

Diesel : les moteurs Euro 5 et Euro 6 sont 4 fois plus polluants qu'annoncé

Paolo Garoscio Publié par Paolo Garoscio - le 4 sept. 2017
diesel-pollution-emissions-gaz-test-conditions-reelle-utilisation © © Shutterstock

Le diesel, le carburant le moins cher en France et qui représente à lui seul 80 % des ventes de carburants dans l’Hexagone, est une nouvelle fois accusé de pollution. L’ONG International Council on Clean Transportation (ICCT) a publié le 3 septembre 2017 sa dernière étude sur les émissions de gaz polluants pour les moteurs Euro 5 et Euro 6. En conditions réelles de circulation, les émissions seraient largement supérieures à la norme.

Les deux dernières normes ne seraient pas respectées

L’ONG ICCT a une nouvelle fois mené des études en conditions réelles de circulation, des études qui ne correspondent donc pas aux tests anti-pollution en vigueur pour l’homologation des moteurs, mais qui sont censées contrôler les émissions réelles. Ces tests sont d’ailleurs fortement critiqués par l’industrie automobile, qui ne cesse de subir les attaques des associations et des ONG.

Les tests ont été menés sur 541 motorisations diesel Euro 5 et Euro 6 représentatives de 145 des modèles les plus populaires en Europe. Ils ont été réalisés avec des équipements embarqués qui ont analysé en temps réel, lors de l’utilisation sur route, les émissions d’oxydes d’azote (NOx) et de CO2. D’une manière générale, les moteurs émettaient plus de gaz polluants qu’annoncé et n’étaient donc pas conformes à la réglementation en vigueur.

Des émissions d’oxyde d’azote quatre fois supérieures à la norme

Les résultats des analyses d’ICCT auraient, selon le communiqué de presse publié le 3 septembre 2017, dévoilé que les moteurs Euro 5, qui ne peuvent émettre que 180 mg de NOx par kilomètre, émettaient en moyenne 4,1 fois plus de gaz. De même, les émissions des moteurs Euro 6 pour lesquels la limite est de 80 mg/km émettaient 4,5 fois plus de gaz.

L’ONG, qui ne donne pas de marques ou de modèles dans le communiqué, précise que dans le cadre de motorisations Euro 6, seulement 10 % des voitures respectaient la norme en vigueur. Certains modèles émettraient même 12 fois plus que la limite autorisée lorsque l’analyse est menée en conditions réelles.

À lire aussi : Royaume-Uni : les véhicules à essence et diesel bannis dès 2040