Actualités | Et si les effets indésirables du Levothyrox n'étaient pas dus à la nouvelle formule ?
Actualités

Et si les effets indésirables du Levothyrox n'étaient pas dus à la nouvelle formule ?

Marine Tertrais Publié par Marine Tertrais - le 13 oct. 2017
Le problème viendrait de dosages mal adaptés.

Selon un rapport de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), les effets indésirables du Levothyrox que de nombreux patients ont pu ressentir ne seraient pas dus au changement de formule. Explications.

Le nouveau Levothyrox serait un médicament sûr

De nombreux patients ont dénoncé le changement de formule du Levothyrox, un médicament qui est prescrit pour soigner l’hypothyroïdie ou après une opération de cancer de la thyroïde. Ils en sont certains, ces effets indésirables n’avaient jamais été ressentis avec l’ancienne formule. Mais voilà qu’une étude de l’Agence nationale de sécurité du médicament vient semer le trouble.

Selon ces travaux, ces effets indésirables témoignent « d’un déséquilibre thyroïdien en lien avec le changement de traitement ». « On a fait des analyses dans nos laboratoires, elles ont montré que la qualité de cette nouvelle formule était conforme, avec des excipients qui ne posaient aucun problème », explique Dominique Martin, patron de l’ANSM, dans Libération. « Le produit est conforme et sûr. »

Des effets indésirables qui devraient disparaître

Selon lui, les problèmes qu’ont rencontrés les patients sont davantage dus à un mauvais dosage de leur traitement qu’à la nouvelle formule elle-même. En clair, les patients doivent se rendre chez leurs médecins pour que ce dernier adapte leur traitement. « Aucun effet indésirable d'un type nouveau, qui serait spécifique de la seule nouvelle formule, n'a été retrouvé », insistent les auteurs du rapport.

Fatigue, maux de tête, insomnies, vertiges, douleurs articulaires et musculaires ou encore chute de cheveux... Au total, 14 633 signalements ont été reçus par les centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV). Parmi ces plaintes, 5 062 ont été considérées comme graves, car elles ont eu des conséquences sur la vie familiale, professionnelle ou sociale. Quatre décès ont été à déplorer, mais « le lien avec Levothyrox n'est pas établi »

À lire aussi : Levothyrox : un numéro vert pour les patients inquiets