Santé / Bien-être | Plantes : de graves problèmes de santé au contact de certaines fleurs
Santé / Bien-être

Plantes : de graves problèmes de santé au contact de certaines fleurs

Publié par M6 météo - le 12 juil. 2019

Des fleurs allergisantes, urticantes ou photosensibilisantes font leur apparition en plein été. Elles peuvent provoquer des problèmes de santé. 

Des effets insoupçonnés

L’été, le soleil, les plantes, les promenades en pleine nature… Certains paysages bucoliques peuvent être remplis de pièges insoupçonnés. Certaines fleurs peuvent entraîner de graves problèmes de santé à leur contact. 

Certaines régions sont davantage touchées par le phénomènes. Dans le Limousin par exemple, une cinquantaine d’espèces de plantes, sur les 2.000 recensées, sont susceptibles d’entraîner des problèmes de santé. 

Des plantes bien spécifiques

Autre cas, dans les Charentes-Maritimes, sept enfants ont été brûlés au second degré après avoir joué avec des feuilles de figuier, rapporte France 3. Le contact avec la substance contenue dans cette plante peut provoquer des phytophotodermatoses avec une exposition au soleil, soit une réaction anormale de la peau. 

L’ambroisie peut quant à elle provoquer, à travers son pollen, de l’asthme, des rhinites allergiques et de graves irritations. La berce du Caucase, également dans la famille des plantes invasives, contient une sève photosensibilisante. Elle peut provoquer des brûlures après une exposition à la lumière du jour ou au soleil. En ville, le danger réside dans la pariétaire de Judée, qui pousse sur les vieux murs. Son pollen peut entraîner des allergies.

À lire aussi : Un certain nombre de plantes d’intérieur sont toxiques