Actualités | Le réchauffement climatique responsable de la canicule en Europe
Actualités

Le réchauffement climatique responsable de la canicule en Europe

Emilia Capitaine Publié par Emilia Capitaine - le 27 sept. 2017
canicule

C’est bien le réchauffement climatique, causé par les activités humaines, qui est responsable de la vague de canicules qui a touché le sud de l’Europe au cours de l’été 2017. Dans les années à venir, de telles vagues de chaleur risquent de devenir de plus en plus fréquentes.

L’impact de l’activité humaine sur la vague de chaleur

Cet été 2017, le Sud de l’Europe a été frappé par une vague de chaleur particulièrement intense. Cette canicule, baptisée « Lucifer », a notamment touché le sud-est de la France, l’Italie et la Croatie.

D’après une étude menée dans le cadre du Worldwide Weather Atribution, un projet scientifique mondial qui cherche à déterminer si les épisodes climatiques extrêmes sont liés au réchauffement planétaire, la vague de chaleur de l’été 2017 est bien liée au dérèglement climatique généré par les activités humaines.

Une canicule qui risque de s’intensifier

« Nous avons trouvé de nettes preuves d'une influence humaine sur le record de chaleur de cet été, sur la température en général et spécifiquement sur la vague de chaleur baptisée "Lucifer" », confie Geert Jan van Oldenborgh, chercheur au Royal Netherlands Meteorological Institute (KNMI).

D’après les chercheurs, qui ont utilisé des modèles informatiques et relevé les températures pour parvenir à cette conclusion, la situation risque d’aller en se dégradant dans les années à venir, sous l’effet du réchauffement climatique. Selon Geert Jan van Oldenborgh, la probabilité que le Sud de l’Europe vive chaque été un épisode caniculaire aussi intense que celui de l’été 2017 est d’une sur dix.   

À lire aussi Le réchauffement climatique s’accélère, dépassant toutes les prévisions