Actualités | Pesticides : les ventes ont baissé entre 2014 et 2015
Actualités

Pesticides : les ventes ont baissé entre 2014 et 2015

Sybille De-la-rocque Publié par Sybille De-la-rocque - le 1 févr. 2017
Pesticides

Le ministère de l’Agriculture s’est félicité d’une baisse des ventes de produits phytosanitaires aux agriculteurs entre 2014 et 2015, une première depuis 2008.

Pour la première fois depuis plusieurs années, les ventes de pesticides ont baissé

Pour la première fois depuis 2008, les ventes de produits phytosanitaires aux agriculteurs français ont baissé. À l’occasion d’une conférence de presse, qui s’est tenue lundi 30 janvier, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, s’est félicité de cette « inversion des courbes » constatée entre 2014 et 2015, et qui salue l’efficacité de « l’écologie incitative ».

Le ministère de l’Agriculture a confirmé cette tendance en chiffres et sur cette période les ventes de pesticides aux agriculteurs ont en effet reculé de 2,7 %. Satisfait par ces résultats, le ministère compte poursuivre l’élan donné par son plan gouvernemental Ecophyto, lancé en 2008, et qui commence à donner des fruits.

Depuis janvier, les communes ne peuvent plus utiliser de pesticides

L’association Générations Futures s’est exprimée à la publication de ces chiffres. Selon elle, si les ventes de produits phytosanitaires ont bien baissé entre 2014 et 2015, elles ont toutefois augmenté si l’on considère la période 2013-2015, par rapport à la période 2012-2014. Elle note également que la baisse des ventes s’observe avant tout dans les zones non-agricoles, et que des efforts restent donc à fournir du côté des agriculteurs.

Le gouvernement est entré en guerre contre les produits phytosanitaires et depuis le début de l’année, les municipalités ont l’interdiction d’utiliser des pesticides ou autres produits chimiques non bio, ou considérés comme tel, dans leurs espaces verts. Dans le cadre de la loi de transition énergétique, votée en août 2015, les particuliers n’auront également plus accès à ces produits dès 2020.

À lire aussi : Greenpeace demande à l’Europe d’interdire les pesticides pour les abeille