Actualités | Violence, harcèlement : quelles sont les pires villes du monde pour les femmes ?
Actualités

Violence, harcèlement : quelles sont les pires villes du monde pour les femmes ?

Sybille De-la-rocque Publié par Sybille De-la-rocque - le 1 nov. 2017
Femmes en Egypte

Il ne fait pas bon être une femme dans certains pays du monde. Un classement, établi par la Thomson Reuters Foundation, témoigne de la violence de certaines villes envers la gent féminine.

Le Caire, Karachi et Kinshasa arrivent en tête du classement

À l'heure où le harcèlement sexuel fait couler beaucoup d'encre dans les pays occidentaux, il est certaines villes dans le monde où les femmes risquent quotidiennement leur vie ou leur santé, dans le plus grand silence. Des analystes de la Thomson Reuters Foundation se sont intéressés à ce sujet et viennent d'établir un classement des villes les plus dangereuses pour les femmes.

Le Caire arrive en première position de ce classement. Les auteurs de cette étude notent que la capitale égyptienne souffre encore de certaines pratiques culturelles telles que l'excision ou les mariages forcés. Le harcèlement sexuel et la violence sont également un fléau dans cette ville qui compte 19 millions d'habitants.

Excision, mariages forcés, infanticides...

À Karachi, ville la plus peuplée du Pakistan (17 millions d'habitants), les mariages forcés et les mutilations génitales sont également fréquents. La capitale économique du pays arrive en deuxième position de ce classement, à égalité avec Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Pour compléter ce classement qui s'est concentré sur les cas de 19 villes du monde, la Thomson Reuters Foundation cite notamment Delhi, en 4ème position au classement général, mais en 1ère position dans la catégorie « violence sexuelle ». Il y a aussi Dacca, au Bangladesh, où les pratiques culturelles, une catégorie qui inclut également les infanticides de filles, ont poussé cette ville à la 7ème position du classement.

À lire aussi Violences à l'école : 442 incidents recensés par jour