Retour X
Cuisine | 7 choses que vous ne savez sûrement pas sur les cucurbitacées
Cuisine

7 choses que vous ne savez sûrement pas sur les cucurbitacées

Proposé par Pauline Picquette - le 1 oct. 2020

Elles arrivent à grand renfort de couleurs chatoyantes, de tailles, de formes et de saveurs diverses dans nos jardins et sur les étals de nos marchés… Ce sont les cucurbitacées, appelées courges ! Pendant l’automne, on se régalera du potiron, du potimarron, de la courge spaghetti et du butternut en soupe,  en purée ou en gâteau, salé ou sucré, il y en aura pour tous les goûts.

1. La fiche d’identité des cucurbitacées

  • Famille : les Cucurbitacea (plantes dicotylédones de l’ordre des Cucurbitales)
  • Description : Plantes herbacées, annuelles ou vivaces, à port rampant ou grimpant aux tiges munies de vrilles ; les fruits sont le plus souvent des baies modifiées appelées « péponides ».
  • Culture : Sol riche et drainé ; les graines sont semées une fois que le risque de gelées est complètement écarté et le sol réchauffé (en avril sous abris et fin mai en pleine terre). Il faut de la place au jardin pour les cultiver : elles s’étendent ou grimpent à l’envi.
  • Récolte : Avant les premières gelées.
  • Quelques chiffres : On a récolté, en France, en 2012, près de 140 000 tonnes de courges, principalement en Provence et en Aquitaine. C’est la Chine, le premier producteur mondial avec 8 000 000 de tonnes de courges (30 % de la récolte de la planète).

2. Un peu d’histoire autour des courges

Originaires des régions tropicales et subtropicales (Amérique du Sud), les courges ont été introduites en Europe au XVème siècle. A cette époque, elles servaient de nourriture aux hommes et au bétail, mais aussi à la fabrication d’outils de cuisine (gourdes) ou de médicaments (margose).

3. Les différentes espèces de courges 

On dénombre environ 800 espèces de cucurbitacées, réparties en 130 genres. Cependant, les courges sont regroupées en 3 grandes familles :

  • Cucurbita moschata : courge butternut et courge de Nice.
  • Cucurbita pepo : courge spaghetti, pâtisson, courgette, citrouille et coloquintes.
  • Cucurbita maxima : potirons (potimarron, buttercup,…) et les giraumons (turban du Natal).

4. Qualités et atouts Santé des cucurbitacées

Ces fruits-légumes sont pauvres en calories car très riches en eau, très intéressantes en pro-vitamines A, bêta-carotène, potassium et fibres.

Ses atouts santé ne sont pas négligeables ! La courge diminue le risque de cancer, protège vos yeux du vieillissement (la cataracte), augmente peu votre glycémie et favorise votre système immunitaire et pulmonaire.

5. Comment conserver une courge ?

Jusqu’à 6 mois dans un endroit frais (15 degrés), bien aéré ou ombragé, et surtout pas en contact avec d’autres légumes… Pensez à bien les nettoyer avant de les remiser.

6. Côté Cuisine

Toutes les cucurbitacées ne sont pas comestibles : par exemple, les coloquintes sont destinées à la décoration (elles sont toxiques). Seules les courges d’été sont bonnes à manger !

Elles se dégustent cuites et il existe de nombreuses façons de les cuire : au four, la plus utilisée avant de les transformer en soupe ou en purée, à l’eau, à la vapeur ou au micro-ondes. On les prépare en entier, en deux, en cubes ou en frites.

On mange les courges selon ses goûts et ses humeurs : en version salée, en potage, en gratins, en chips… Les pépins sont délicieux et très sains (au four avec des épices pour l’apéritif), mais aussi en version sucrée, avec des gâteaux et tartes au potimarron par exemple.

  • La recette très facile : les chips de butternut (4 personnes), à préparer avec 500 grammes de butternut, 1 cuillère à café de curcuma, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, du sel et du poivre.

7. A savoir sur la courge

  • Au sens populaire, « courge » peut être synonyme de « tête » ou d’« imbécile ».
  • Le mot « courge » a donné le mot gourde en français.
  • Pour les Amérindiens d’Amérique du Nord, les courges sont considérées comme le fruit de la santé (avec le maïs et le haricot grimpant).
Crédit photos: © shutterstock